Concernant les jeux, sachez que Microsoft va changer les emballages afin de préciser que Kinect est obligatoire pour certains d'entre eux. Il faudra donc être vigilant à l'avenir, si vous souhaitez acheter la Xbox One sans la fameuse caméra.

Mais Yusuf Mehdi (VP de la branche divertissement de Microsoft) a été un peu plus loin dans les explications, données au site Polygon. On apprend notamment que la firme de Redmond est actuellement en train "d'examiner le hardware" de la machine, pour éventuellement y apporter quelques modifications via une mise à jour.

Car vous n'êtes peut-être pas au courant, mais la Xbox One partage très clairement sa puissance, et notamment celle de son processeur, entre l'OS et les jeux. C'est aussi vrai pour Kinect, à qui une part du processeur de la machine est allouée, environ 8% selon les développeurs, ce qui est loin d'être négligeable.

En proposant une console n'ayant pas besoin d'obligatoirement utiliser Kinect, il serait alors possible pour Microsoft de donner plus de ressources aux autres applications, et on peut imaginer que cette puissance sera exploitée par certains jeux, mais aussi par l'OS.

Qu'en sera-t-il vraiment ? Yusuf Mehdi souhaite encore garder le secret. Pour autant, on sait que le constructeur échange avec les développeurs afin de voir ce qui serait le mieux pour la machine, et comment cette nouvelle puissance pourrait être intelligemment utilisée...

Comme depuis le début, la firme de Redmond semble véritablement être à l'écoute des développeurs en ce qui concerne sa nouvelle machine. Il nous tarde d'en voir désormais les résultats.