Visiblement l'Europe est inquiète suite au rachat du réseau social Twitter par Elon Musk, patron de Tesla. Cela intervient notamment suite au licenciement massif de la moitié des employés de l'entreprise, et cela notamment au sein de rôle clés qui ont de quoi soulever quelques questions.

L'Europe ne plaisante pas avec Twitter

C'est surtout à cause du départ de nombreux cadres de Twitter dans des divisions comme la protection de la vie privée et la sécurité qui font craindre à l'Europe un manque de respect du RGPD de la part de l'entreprise à l'oiseau bleu. C'est dans ce contexte tumultueux que la Commission irlandaise de protection des données, qui supervise le respect de la vie privée de certaines grandes entreprises a organisé une réunion pour discuter des prochaines étapes avec le personnel de Twitter à Dublin.

Le RGPD a renforcé les organismes de surveillance européens à l'image de la Commission irlandaise qui peut infliger dès lors de lourdes amandes en cas d'infraction. Cela peut aller jusqu'à 4% du chiffre annuel d'une entreprise. L'Europe n'est pas seule à regarder ce que fait Elon Musk avec Twitter puisque les USA avec la Federal Trade Commission expliquent aussi avoir de sérieuses inquiétudes à propos de ce rachat et cette nouvelle gestion.

Bref, Twitter est étroitement surveillé par de nombreux pays et les faits et gestes d'Elon Musk sont épies pour connaitre sa prochaine manœuvre dans ce qui semble être une intéressante partie d'échec entre une multinationale et des nations.

Que pensez-vous de la gestion de l'entreprise par le milliardaire ?