Coup de pub ou réalité ? Elon Musk a en tout cas assuré lors d'une conférence que son entreprise Neuralink serait prête à tester sa technologie sur un cerveau humain dans environ 6 mois. Quel est l'objectif de tout ceci ? Et que quel type de technologie parlons-nous ?

Si SpaceX a pour but d'explorer l'espace et d'aller sur Mars (entre autre), l’objectif de Neuralink est de connecter le cerveau humain à un ordinateur à l’aide d’un implant qui vient se placer sous la peau du crane (ça donne envie). Un système robotique sera même utilisé pour implanter l’appareil. Musk explique :

C'est comme remplacer un morceau de votre crâne par une smartwatch, faute d'une meilleure analogie

À terme l'objectif d'un tel implant est assez louable puisqu'il s'agirait de venir aux personnes ayant des soucis de santé. Comme améliorer ou restaurer la vision chez les personnes malvoyantes ou aider les personnes paralysées à pouvoir à nouveau se déplacer ou bouger. Mais une partie du projet reste tout de même très accès tech sans vraiment grand intérêt pour la santé :

Nous sommes tous déjà des cyborgs d'une certaine manière, en ce sens que votre téléphone et votre ordinateur sont des extensions de vous-même. Cependant, ces appareils limitent considérablement notre capacité à communiquer. Si vous interagissez avec un téléphone, cela est limité par la vitesse à laquelle vous pouvez déplacer vos pouces ou la vitesse à laquelle vous pouvez parler dans votre téléphone.

Assez fier des avancées en la matière, Musk précise que selon lui, dans les 6 mois, Neuralink pourra être implanté sur un humain.