Le marché PC est depuis des mois sujet à une pénurie de processeur en 14nm. Jusqu'alors, Intel gérait tout en interne (pour ses usines) afin de fabriquer la totalité de ses composants mais il semble que la situation soit insoluble. De ce fait, un rapport du média coréen Sedaily laisse entendre que la firme serait entrée en partenariat avec Samsung.

Une décision "logique" mais qui a tout de même de quoi étonner étant donné qu'il s'agit d'une grande première pour le géant Américain. Selon ce rapport, Samsung aurait accepté de prendre en charge la fabrication de processeurs Rocket Lake équipant des mini-PC à venir pour 2020. Cela permettrait d'offrir un coup de pouce majeur à Intel.

Ce pacte aurait eu lieu après l'annonce d'une pénurie plus sévère que prévue de processeurs 14 nm.