Blizzard est présent en Chine depuis 2008 via une grosse collaboration avec le géant chinois de l'internet NetEase. Pour le moment, le contrat actuel est valide jusqu'en janvier 2023. Mais Blizzard a indiqué que les deux groupes n'avaient pas trouvé d'accord. Blizzard précise ainsi :

Nous suspendrons les ventes dans les prochains jours et les joueurs chinois recevront bientôt des informations détaillées

Sale temps pour Blizzard ?

NetEase a de son côté confirmé que plusieurs titres de Blizzard ne seront pas renouvelés à savoir World of Warcraft, Starcraft, etc. En conséquence, l'action NetEase a perdu plus de 9% jeudi en clôture à la Bourse de Hong Kong. Mais c'est peut être Blizzard qui a aussi beaucoup à perdre dans l'histoire. En effet, au regard des derniers rapports financiers, l’Asie pèse à elle seule 16% du chiffre d’affaires du groupe. Et la Chine dans le lot doit représenter une bonne moitié si ce n'est plus de ce pourcentage. Se priver de la Chine c'est aussi tirer un trait sur plusieurs millions d'utilisateurs/acheteurs potentiels. Un manque à gagner très important qui devrait réduire le chiffre d'affaire de l'éditeur américain si il perdure.

Blizzard devra donc trouver un nouveau partenaire pour distribuer ses jeux, reste à voir de qui il s'agira. Peut être Tencent qui est déjà le distributeur d'Activision en Chine ? Car oui, rappelons que seule une société de droit chinois peut exploiter des jeux en ligne dans le pays. Ce qui limite pas mal les options.