1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Persona 6 : Atlus lance le recrutement et évoque les premières pistes

Persona 6 : Atlus lance le recrutement et évoque les premières pistes

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Profitant désormais d'un public fidèle grâce à un élargissement constant épisode après épisode, la série Persona prépare désormais les festivités autour de son 25ème anniversaire. À peine le site était-il mis en ligne par Atlus que le chimérique Persona 6 devenait rapidement la tendance des réseaux sociaux japonais. Grand prince, l'éditeur le mentionne aujourd'hui officiellement. 


À voir aussi : Tetsuya Nomura reparle de Final Fantasy X-3, le projet n'est pas totalement enterré


Pas facile de succéder au J-RPG le plus marquant de l'année 2017. Au moins. Depuis sa sortie en version classique et son retour Royal, difficile de nier l'influence de Persona 5 sur toute l'industrie du jeu vidéo. L'aventure à rallonge des Phantom Thieves aura largement contribué à faire les affaires de son éditeur, qui multiplie depuis sa sortie les spin-offs et autres projets annexes, histoire de profiter jusqu'au bout d'un succès record dans la série. Malgré un espacement réglementaire entre chaque épisode, l'heure semble venue de lâcher le nom qui fera frémir rôlistes et apprenti-lycéen durant les prochaines années.

We Want You

Qu'on se le dise : le studio tokyoïte recrute, et l'affaire est sérieuse : les récentes annonces publiées sur le site Green-Japan annoncent la couleur, puisqu'Atlus recherche activement développeurs, codeurs, modeleurs et autres petites mains pour renforcer ses effectifs.

Afin d'orienter le choix des futurs candidats, quelques interviews des grands pontes de la maison les accompagnent, notamment celle de l'ex-PDG Naoto Hiraoka, qui ne cache pas ses intentions : 

Nous pensons qu'il ne faut jamais décevoir les joueurs. Notre entreprise et ses employés partagent les mêmes valeurs : proposer des jeux toujours plus intéressants. Persona 5 a fait l'objet d'un long développement, mais je pense que nous avons finalement réussi à satisfaire la demande. 

Le responsable précise que si la société était auparavant scindée en deux équipes de production - une pour la série Shin Megami Tensei, l'autre pour Persona, la création d'une troisième branche en 2016 a mis à mal l'équilibre. Pour continuer à maintenir un certain niveau d'exigence, Atlus n'a donc plus le choix : 

Grâce aux joueurs, les deux séries jouissent d'une grande réputation, mais il faut penser aux futurs épisodes. Avec cette nouvelle vague de recrutements, nous allons pouvoir nous concentrer sur l'innovation, et poursuivre la tradition d'Atlus. Nous n'allons pas sortir un jeu s'il ne nous satisfait pas pleinement. Même s'il faut le repousser, nous le ferons malgré l'augmentation des coûts de développement. 

Je ne sais rien mais je dirai tout

Après plusieurs paragraphes qui continuent d'insister sur l'exigence toujours croissante des joueurs, Hiraoka lâche enfin le nom qui est déjà dans tous les esprits :

Persona 5 a reçu un accueil très favorable, et nous en sommes très fiers. Mais nous ne pouvons pas en rester là. Lorsque nous avons développé Persona 4, il fallait faire mieux que le 3. Pareil pour le 5. Et maintenant, il faut que Persona 6 fasse mieux que lui ! Mais ce sera difficile pour l'équipe actuelle d'y parvenir. Ceux qui nous rejoindront nous aideront à affronter ce défi. J'en ferai partie. 

Voilà qui est fait. Que les (nombreux) amoureux de Persona 5 se rassurent : malgré les bonnes ventes du jeu à l'étranger, l'équipe ne compte pas pour autant occidentaliser la formule : 

J'essaye de ne pas penser aux ventes à l'international. Je pense plutôt que les joueurs étrangers recherchent dans nos jeux cet esprit japonais. Bien que le personnage principal de Persona 5 soit un lycéen, tout son quotidien n'est pas forcément compréhensible. Mais je pense qu'Atlus représente la culture japonaise à leurs yeux, et que cela nous rapproche.

Au vu des différents recrutements et des déclarations de Naoto Hiraoka, il semblerait donc qu'il nous faille une fois encore patienter de longues années avant de découvrir ce que nous réserve Atlus avec Persona 6... En attendant, à vos paris ! 

[Source]

La rédaction vous recommande