1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    BMW dévoile sa chaise gaming avec IA et refroidissement

BMW dévoile sa chaise gaming avec IA et refroidissement

Par Damien Greffet - publié le
×

L'ergonomie est une des préoccupations majeures de tout gamer qui passe de longues heures à son bureau. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que le marché des chaises gaming a explosé ces dernières années.


À voir aussi : TEST du HyperX ChargePlay Duo Xbox : Un accessoire en réalité quasi indispensable


Comme toute personne restée trop longtemps le postérieur vissé sur sa chaise devant un écran, on sait très bien qu'il est impossible de trouver la position parfaite, surtout que notre posture évolue. À moins de passer son temps à tout régler, il n'existera au maximum que quelques positions où l'on se sentira vraiment très bien, et ce, quel que soit le modèle de notre trône. Il faudrait donc une chaise qui se règle toute seule en fonction de notre comportement, afin de nous apporter un maintien parfait en toutes circonstances.

e-BM

C'est ici que les ingénieurs de BMW (oui, on parle bien de la Bayerische Motoren Werke) et les designers de sa filiale DesignWorks sont entrés en action, afin de nous montrer un aperçu de ce que le futur pourrait nous réserver. Voici la RivalWorks AI by BMW. L'idée est de combiner un tas de moteurs électriques à une I.A. deep learning afin d'adapter le siège à la position du joueur, qu'il s'agisse de l'appuie-tête, du dossier ou encore des accoudoirs. Via une webcam, la machine va analyser votre posture, et adapter à la volée les réglages de votre chaise, afin que cette dernière offre le meilleur maintien, éliminant au passage le besoin d'aller se prendre un abonnement chez le kiné et l'osthéo.

Au-delà du look hyper léché et terriblement cyberpunk du siège (à découvrir dans notre galerie ci-dessous), BMW s'est aussi focalisé sur d'autres manières d'améliorer le confort, et les performances en jeu. Ainsi, pour éviter les coups de chaud, le fauteuil est garni de capteurs qui vont gérer une armée de ventilateurs afin d'éviter que l'adversaire vous fasse suer. Sans surprise, il s'agit d'un prototype, et on imagine bien qu'une version commerciale devrait coûter le prix d'une M3.

Galerie photo - 9 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande