1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Assassin's Creed Infinity : Jason Schreier révèle le développement d'un jeu-service massivement multijoueur

Assassin's Creed Infinity : Jason Schreier révèle le développement d'un jeu-service massivement multijoueur

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Depuis bientôt une quinzaine d'années, la série Assassin's Creed nous emmène trancher les jugulaires des Templiers (et des autres) à travers bien des époques. Malgré un modèle qui évolue progressivement d'un épisode à l'autre, la formule est restée attachée à dépeindre une temporalité après l'autre. Cet équilibre pourrait-il voler en éclats ? À en croire le toujours très bien informé Jason Schreier, la réponse est oui.


À voir aussi : La DualSense ouvre ses fonctionnalités haptiques à un second jeu sur PC, merci Ubi


Le journaliste de Bloomberg toujours dans les bons coups, croit en effet savoir qu'Ubisoft Montreal (le studio derrière Assassin's Creed, II, III, Rogue, Unity, Syndicate, Origins et Valhalla) et Ubisoft Québec (Revelations, Syndicate et Odyssey) auraient été unifiées pour travailler sur un tout nouvel épisode : Assassin's Creed Infinity, un jeu massivement multijoueur qui s'entendrait comme l'équivalent de GTA Online pour la licence du géant français. 

À vot' jeu-service 

Prévu pour être lancé "dans les prochaines années", ce nouveau jeu en ligne prendrait la forme d'épisodes jonglant également entre les époques, mais qui seraient au final interconnectés, selon les indiscrétions recueillies par Schreier.

Fort de 155 millions de jeux vendus, la saga espère ainsi profiter de la très lucrative formule du game-as-service au long cours, en faisant d'Assassin's Creed Infinity un jeu proposant toujours plus de contenu. Selon l'auteur de Press Reset : Ruin and Recovery in the Video Game Industry, il ne faudrait pas s'attendre à le voir arriver avant... 2024 :

Contacté par le journaliste, Ubisoft n'a pas commenté l'information, mais aurait reconnu l'existence du projet : 

Ubisoft espère dépasser les attentes des joueurs qui réclament une approche axée sur la cohésion. 

Mariage de raison ? 

Si l'entreprise met l'accent sur cette curieuse notion, c'est que Schreier pense savoir que le développement d'Infinity a déjà été perturbé par les récentes accusations de harcèlements et de pratiques sexistes qui ont longtemps perduré au sein de l'entreprise, particulièrement au sein de la branche montréalaise.

Le rapprochement des deux équipes canadiennes aurait ainsi fait grincer quelques dents, ces dernières ayant entretenu depuis plusieurs années une certaine rivalité autour de la licence Assassin's Creed, dont elles partagent la garde.

Suite à l'annonce, des employés de l'un ou l'autre bord auraient rechigné à travailler sur Infinity, fatigués par la dimension toujours plus pharaonique des jeux développés par Ubisoft. La porte-parole du Français s'en défend dans un langage qui n'appartient décidément qu'aux communicants : 

Le changement organisationnel est conçu pour aider la série à évoluer de manière plus intégrée et collaborative, moins centrée sur les studios et davantage axée sur le talent et le leadership, quelque soit leur position au sein d'Ubisoft. 

Ces mécontentements auraient-ils pu amener certains employés à faire fuiter le projet Assassin's Creed Infinity ? S'il est encore bien tôt pour le dire, la perspective de ne pas voir le jeu se lancer avant plusieurs années nous donnera certainement l'occasion de vous en reparler. 

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)