1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Atari effectue un virage, se calme sur les free-to-play et revient aux jeux "premium" consoles et PC

Atari effectue un virage, se calme sur les free-to-play et revient aux jeux "premium" consoles et PC

Par Romain Mahut - publié le
×

Atari est une des plus vieilles marques de l'industrie du jeu vidéo et son histoire figure parmi les plus tumultueuses. À Atari sont associés certains des plus grands succès et des plus grands échecs de l'industrie vidéoludique. Ses derniers propriétaires, qui cherchent de toute évidence à donner un nouvel élan à la marque, viennent d'annoncer un nouveau changement de cap.


À voir aussi : Il parvient à faire tourner Cyberpunk 2077 sur... Atari VCS, la vidéo


Ces dernières années, Atari s'est lancé dans des domaines divers et variés : cryptomonnaie, casino en ligne, hôtels, jeux free-to-play, Atari VCS, etc. Mais après mûre réflexion, l'éditeur français a décidé de changer de stratégie et de mettre à nouveau l'accent sur le jeu vidéo "à l'ancienne."

Atari vient en effet d'annoncer son intention de se "positionner sur les jeux premium." Cette nouvelle stratégie implique une "plus grande sélectivité des jeux gratuits et l'arrêt d'activités secondaires" de manière à "recentrer les ressources sur le marché des jeux premium à plus forte valeur ajoutée."

Pour ce qui est des jeux décrits comme "premium" par Atari, il est question de jeux payants destinés aux consoles et PC. Le groupe français indique qu'il compte s'appuyer sur "son catalogue de 200 jeux propriétaires pour constituer un solide pipeline de jeux payants sur toutes les plates-formes." Par jeux propriétaires, Atari parle certainement de son catalogue de licences.

Atari précise que des jeux sont déjà en développement et que les premières sorties sont prévues pour le courant de son année fiscale 2021/22. La firme de Wade J. Rosen glisse au passage que certains de ces titres à venir viendront gonfler le catalogue de jeux disponibles sur l'Atari VCS. À propos de cette dernière, l'éditeur parle par ailleurs d'un "déploiement commercial en phase d'accélération."

L'éditeur explique également que la concurrence pour le moins rude sur le marché des jeux free-to-play l'incite à arrêter ou céder prochainement cinq de ses jeux gratuits (RCT Story, Crystal Castles, Castles & Catapults, Ninja Golf, Atari Combat : Tank Fury). Atari n'a cependant pas l'intention d'arrêter totalement de proposer ce type de jeu. Ses free-to-play les plus populaires vont continuer et il sera plus sélectif vis-à-vis de son offre dans ce secteur.

Do the math

En plus de cette optimisation de son catalogue de jeux free-to-play, Atari annonce qu'une autre des conséquences de sa nouvelle stratégie est son désengagement en exploitation directe de l'Atari Casino, service de casino interactif en ligne destiné au marché africain. L'éditeur va également s'éloigner de son activité pour le moins méconnue de production d'émissions de télévision et se contenter de vendre ses licences à des sociétés de production qui souhaiteraient les exploiter.

Pour ceux qui se poseraient la question, cette annonce d'Atari ne contient pas la moindre référence à l'Atari Token, sa cryptomonnaie ou aux Atari Hotels (chaîne d'hôtels prévue aux États-Unis). Atari explique cependant que ce virage stratégique va avoir un impact négatif sur ses prochains résultats financiers alors qu'il prévoyait initialement un résultat net positif. Selon le groupe, ces changements vont provoquer une dépréciation d'environ cinq millions d'euros.

Il sera intéressant de voir ce qu'Atari entend par "jeux premium" pour consoles et PC en termes d'envergure et de budgets de production. Certains de ces titres étant destinés à l'Atari VCS, il ne sera certainement pas question de jeux AAA. Quoi qu'il en soit, la longue saga Atari ne semble pas prête de s'arrêter.

Que vous inspirent ces nouvelles ? S'agit-il à votre avis d'un choix judicieux de la part d'Atari ? L'éditeur peut-il redevenir un acteur important de l'industrie du jeu vidéo ? Qu'aimeriez-vous voir de la part d'Atari à l'avenir ? Dites-nous tout dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

2 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (2)