1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Switch : Un ancien de Nintendo a proposé un F-Zero "ultra réaliste," une démo existe

Switch : Un ancien de Nintendo a proposé un F-Zero "ultra réaliste," une démo existe

Par Romain Mahut - publié le
×

Comme un grand nombre de joueurs le savent, Nintendo a à sa disposition permanente un grand nombre de licences cultes du jeu vidéo. Le hic, c'est que la firme de Kyoto ne veut pas toutes les utiliser. Parmi les titres de Nintendo dont le retour est souvent réclamé par les joueurs se trouve F-Zero. Et si Nintendo ne donne pas suite à ces demandes, ce n'est pas parce que des projets liés à cette série ne lui sont pas proposés.


À lire aussi : F-Zero : Le créateur de Captain Falcon explique pourquoi la série s'est arrêtée


La chaîne YouTube GameXplain a récemment eu l'opportunité de s'entretenir avec Giles Goddard, le créateur du studio indépendant Chuhai Labs (autrefois connu sous le nom de Vitei Backroom) et ancien employé de Nintendo au Japon. Au cours de la discussion, le développeur a révélé qu'après avoir quitté Nintendo, il a proposé à la société de Shuntaro Furukawa de développer un ambitieux F-Zero sur Switch :

Après avoir quitté Nintendo et créé ma propre société, et après avoir sorti Steel Diver et Steel Diver : Sub Wars, nous essayions de réfléchir à des trucs à faire et je me suis dit qu'il serait vraiment cool d'avoir un F-Zero ultra réaliste. Il aurait toujours ces graphismes futuristes cool mais avec un moteur physique très réaliste. Nous nous sommes dits que cela pourrait être un truc très intéressant à essayer.

Nous avons donc créé une démo pour Switch et PC. Cette dernière avait surtout pour but de montrer les capacités de notre moteur. Nous disposions d'un moteur multi plates-formes qui tournait sur 3DS, Switch, PC, etc. Nous avons donc créé une démo avec des voitures de F-Zero super cool se déplaçant sur un circuit dingo. Des centaines de voitures utilisant l'intelligence artificielle pour se faire la course.

Et elles avaient toutes une physique réaliste, ultra réaliste même. Le réalisme du moteur physique allait trop loin avec une lévitation permise par quatre moteurs à réaction placés sous la voiture qui s'ajustaient par eux-mêmes. Cela allait bien trop loin. Ce système impliquait que si vous arrêtiez un des moteurs, la voiture s'enfonçait et que si vous en stoppiez un autre, la voiture se retournait. Il y avait plein de trucs de ce genre. Et c'était très amusant, une sorte de bac à sable dans lequel on jouait pour voir par exemple ce qui se passait quand on provoquait un accident à un endroit précis.

Malheureusement pour les curieux, mais sans réelle surprise, cette démo n'a jamais été diffusée. Mais le concept a très clairement de quoi intriguer les joueurs, et plus particulièrement les fans de F-Zero.

D'accord, mais en fait non

Comme chacun le sait, ce jeu ne s'est pas fait. Giles Goddard, qui entretient de bons rapports avec Nintendo, avait pourtant bel et bien proposé son concept à son ancien employeur. Les conditions n'étaient cependant pas réunies pour mener à bien un tel projet : 

Nintendo est très méfiant vis-à-vis de l'utilisation de vieilles licences car cela implique beaucoup de choses pour eux. Il est bien plus simple d'avancer avec une nouvelle idée, une nouvelle licence, plutôt que de réutiliser une ancienne.

Alors que nous travaillions avec Nintendo sur ce projet, nous étions dans une sorte de cercle vicieux car quand nous leur disions "nous voulons faire ce jeu F-Zero, pouvez-vous nous donner tant d'argent ?" ils nous répondaient "vous n'avez pas assez de personnes (pour travailler dessus)." Je répondais alors "eh bien, si nous avions l'argent, nous pourrions recruter des gens." Il y avait donc ce cercle vicieux ridicule et sans fin avec eux nous demandant de faire un jeu, nous leur en proposant un et eux nous disant ensuite que nous n'avions pas assez de gens pour le faire.

Les déclarations de Giles Goddard poussent à croire que Nintendo sépare ses vieilles licences en deux catégories. Avec d'un côté les "coups sûrs" comme Mario, Zelda, Kirby ou encore Donkey Kong. Et de l'autre les paris plus risqués comme F-Zero, Kid Icarus ou encore Pilotwings. Il apparaît en tout cas que ce n'était pas pour cette fois pour F-Zero.

Au passage, pour ceux à qui le nom de Giles Goddard ne dit rien, il convient de rappeler que le développeur britannique a, lorsqu'il était employé de Nintendo, contribué à la création de titres comme StarFox, Stunt Race FX ou encore 1080° Snowboarding. Et pour la petite histoire, c'est également lui qui a programmé la tête de Mario déformable vue au démarrage de Super Mario 64.

Que dites-vous de ce pitch de Giles Goddard ? Un tel jeu aurait-il pu vous intéresser ? Aimeriez-vous mettre la main sur cette démo ? Pensez-vous que Nintendo reviendra un jour sur F-Zero ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

9 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (9)