1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    STALKER 2 : Le trailer de l'E3 décortiqué par les développeurs, une nouvelle faction teasée

STALKER 2 : Le trailer de l'E3 décortiqué par les développeurs, une nouvelle faction teasée

Par Damien Greffet - publié le
×

Dévoilé lors du Xbox & Bethesda Games Showcase de l'E3 2021, S.T.A.L.K.E.R. 2 Heart of Chernobyl a eu droit à un premier trailer de gameplay riche en contenu, mais qui a surtout marqué les esprits par son rendu visuel sublime.


À voir aussi : STALKER 2 Heart of Chernobyl : Les configurations PC dévoilées, il va falloir du lourd


Face au manque de jeux Next-Gen, le titre des Ukrainiens de GSC a fait forte impression. Mais le jeu étant avant tout un RPG, les développeurs ont tenu à nous expliquer plus en détails ce qu'on pouvait voir à l'écran. Le studio a donc mis en ligne un trailer commenté où l'on peut apprendre pas mal de choses concernant les nouveaux éléments qui seront présents dans S.T.A.L.K.E.R. 2.

La vidéo débute par un combat au sein de l'usine chimique où l'on affronte des bandits (une des factions du jeu), ce qui nous permet de voir une des nouvelles fonctionnalités proposées : la modification des armes à la volée. Plus besoin de passer par l'inventaire pour changer son viseur ou mettre un silencieux, désormais, adapter notre arme aux circonstances se fera sans couper l'action, ce qui va être un énorme plus pour l'immersion. Mieux, les développeurs assurent même avoir glissé un petit teaser concernant une nouvelle faction qui ferait son entrée dans le jeu. Néanmoins, rien de plus n'est mentionné, GSC Game Worlds voulant mettre à l'épreuve la sagacité de sa communauté.

Пані Ірма

Selon nous, l'indice est le tag sur le mur (lorsque Skif, le héros, met un silencieux sur son arme) où il est écrit « Братве по масти, варте по пасти », soit à peu près « les frères gras, les gardes en pâté » en français. On imagine donc que les « gardes » (varta en VO, mais je ne suis pas trop sûr de cette traduction) sont la nouvelle faction en question, et qu'il pourrait s'agir de stalkers jouant un rôle de policiers dans la zone, d'où la haine que leurs portent les bandits.

Après le combat, l'autre grande activité de la série s'offre à nous : la chasse aux artefacts. Ces objets qu'on va récupérer au coeur de phénomène physiques dangereux (appelés anomalies), sont très utiles pour booster les capacités de notre héros, ou tout simplement par leur immense valeur marchande. On se retrouve donc plongé dans les marais (une zone bien connue de ceux qui ont poncé S.T.AL.K.E.R. : Clear Sky) afin d'aller récupérer un jelly qui permet de remplir la jauge de stamina de notre personnage en continu. Pour trouver l'artefact, un nouveau type de détecteur est utilisé : le Gilka, ce qui veut dire branche en ukrainien, et on comprend pourquoi au vu du look de l'engin.

La scène suivante nous emmène à Chernobyl-2, une petite ville militaire située à 10 km au sud de Pripyat, et qui est particulièrement connue pour son immense radar longue portée DUGA-1. Ici, on y découvre un mélomane qui nous fait quelques pas de danse. Ici, les développeurs insistent sur le fait que le jeu sera rempli de telles rencontres, et que de nombreux PNJ auront une histoire très travaillée. Ce n'est pas une véritable surprise puisqu'un grand nombre de personnages étaient déjà très travaillés dans les opus précédents, qu'il s'agisse de Ghost, Vano, Ashot, Strider, Uncle Yar, ou encore Lebedev pour n'en citer que quelques-uns.

перелом сітківки

Le combat contre les mutants est un autre point d'orgue du trailer, lorsque Skif doit s'attaquer à un bloodsucker. Il s'agit d'un type de monstre particulièrement agressif (mais assez facile à tuer), et si ce dernier est bien connu, on nous promet de nouvelles races qui vont réserver des surprises aux stalkers les plus avertis. Le trailer repasse ensuite aux humains, et lors de la discussion avec « Stranger », on peut se rendre compte du soin apporté aux animations faciales des personnages. En plus de la traditionnelle séance de motion capture, les développeurs scannent le visage des acteurs en utilisant la technique de la photogrammetrie, afin d'obtenir un résultat plus vrai que nature. On voit d'ailleurs une partie du travail d'animation dans ce trailer commenté. Pour nous en mettre toujours plein la vue, la vidéo nous ramène à Chernobyl-1, au pied du radar DUGA-1, où d'imposants éclairs courent sur le long de sa structure, ce qui permet de voir le soin apporté aux lumières, le tout avec un joli fusil gauss entre les mains (l'arme la plus puissante du jeu).

Enfin, tout ceci se termine par un retour autour du feu de camp, qui signale toujours une safe zone dans le jeu. Mais cette fois, on y retrouve Sergiy Grygorovych, le créateur de la série qui nous souhaite en personne une bonne chasse. La classe ! Rappelons que S.T.A.L.K.E.R. 2 Heart of Chernobyl débarquera le 28 avril prochain sur PC et Xbox Series X|S, et qu'il sera directement intégré au Gamepass. On a hâte !

Galerie photo S.T.A.L.K.E.R. 2 Heart of Chernobyl - 11 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande