1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST de l'HyperX Cloud II Wireless : Un casque gaming confortable et de qualité

TEST de l'HyperX Cloud II Wireless : Un casque gaming confortable et de qualité

Par Nerces - publié le
Image

HyperX est un constructeur connu et reconnu dans le petit monde des accessoiristes de jeu vidéo. Sa gamme Cloud propose quelques-uns des casque-micros les plus intéressants du marché. Compte tenu des qualités du précédent modèle, le retour du Cloud II en version Wireless n'est clairement pas pour nous déplaire. Serons-nous déjugés ?

Le Cloud II est un produit qui accuse déjà près de six ans d'existence... une éternité dans le monde du jeu vidéo. Il figure pourtant toujours au catalogue d'HyperX, preuve que malgré le poids des années, il continue à bien se vendre... et nous comprenons pourquoi : design réussi, jolies finitions, rendu sonore intéressant et captation micro efficace. Des ingrédients que l'on espère retrouver sur le Cloud II Wireless dont la principale attraction est, bien sûr, le passage au sans-fil. Un mode « décâblé » qui ne passe toutefois pas par le Bluetooth, mais se fait au moyen d'un dongle USB.

Le changement dans la continuité

Sans grande surprise, pour son Cloud II Wireless, HyperX n'a pas souhaité bouleverser ses gammes et le produit est, au moins en apparence, strictement identique au Cloud II que le constructeur commercialise depuis plusieurs années maintenant. En 2015, à la sortie de ce Cloud II, la mode n'était pas encore aux LED dans tous les sens et notre cobaye du jour en est logiquement dépourvu. Reste que le mélange d'éléments noirs et d'autres de couleur rouge permet malgré tout à HyperX de doter son produit d'un petit côté gaming, sans que les choses soient trop agressives.

D'emblée, on remarque l'organisation du casque autour d'une belle structure métallique qui inspire confiance. L'arceau central profite d'une bonne « assise » et le métal de la structure se retrouve jusqu'aux fixation des oreillettes. Par rapport au tout plastique de nombreux produits, cela assure une excellente stabilité au Cloud II Wireless une fois qu'il est bien en place sur la tête. On regrette tout de même certains choix d'HyperX et, en particulier, l'absence de charnières rotatives pour les oreillettes ou la présence de seulement huit niveaux de hauteur.

On parvient heureusement assez facilement à bien placer les oreillettes sur nos pavillons et on profite alors de la bonne qualité des mousses et de leur revêtement en similicuir. Mousse et revêtement que l'on trouve également sur l'arceau central. Résultat, on n'a jamais l'impression d'une pression excessive à aucun niveau du visage. En revanche, il nous faut tout de même remarquer que, pas très aéré, ce revêtement peut entraîner une certaine « surchauffe » au niveau des oreilles. Rien de catastrophique, mais la fourniture d'oreillettes en tissus en bonus aurait été un plus.

En effet, HyperX est radin en accessoire : à côté du casque et de la tige micro à fixer sur l'oreillette gauche, on ne retrouve dans la boîte que la bonnette et un câble USB de 50 cm. Nous « oublions » volontairement d'évoquer le dongle USB-A qui permet d'associer le casque à votre matériel, PC ou consoles. Malgré l'absence du Bluetooth, le Cloud II Wireless est polyvalent à ce niveau : sur la boîte, ne sont mentionnés que PC, PS4 et Switch, mais il fonctionne aussi sur Xbox One - à condition d'avoir l'adaptateur Microsoft - et nous regrettons de ne pas avoir pu le tester sur PS5 / Xbox Series.

Le Cloud II Wireless a aussi le bon goût d'être assez léger - surtout pour un modèle sans-fil - puisqu'il plafonne à 309 grammes. Cela permet bien sûr de le garder sur le crâne pendant de nombreuses heures... si l'échauffement vous paraît supportable cela va sans dire. Notons enfin que comme souvent, les contrôles sont répartis sur les deux oreillettes : à droite, on se contente de la molette de volume alors que sur la gauche, on trouve le bouton de mise sous tension la prise USB de recharge et le bouton de sourdine micro en plus d'une petite LED de contrôle et de l'entrée pour la tige micro.

Autonomie excellente, virtualisation anecdotique

Nous l'avons dit, le principal argument de ce Cloud II Wireless réside évidemment dans le « wireless ». Il permet de jouer beaucoup plus librement sur PC comme sur console, à son bureau comme dans le salon. Cela passe donc par un dongle USB doté d'une bonne portée (20 m) et très simple à mettre en place, même si nous aurions aimé qu'il soit un chouia plus compact. Cela dit le plus regrettable réside dans l'impossibilité d'exploiter le casque en mode filaire. C'est une option pourtant relativement commune et qui permet d'éviter le coup de la panne à peu de frais.

Soulignons tout de même que pour éviter ce « coup de la panne », HyperX a un argument de poids : une autonomie d'excellent niveau. En effet, le constructeur avance une durée d'environ 30 heures après une charge complète, chiffre que nous confirmons. Nous avons même dépassé les 35 heures, sachant que nous avons l'habitude de régler le volume assez bas. Dévolue à un câble USB de seulement 50 cm - 20 ou 30 de plus n'auraient pas été de trop - la recharge se fait assez lentement : il faut compter 4 heures pour revenir à 100%, mais cela peut se faire casque connecté.

Et la qualité audio pure ?

Le casque est en place, la charge effectuée, il est temps de vérifier les bonnes dispositions audios du Cloud II Wireless qui, sans surprise, reprend la dominante de graves du Cloud II. Dans l'optique jeu vidéo, cela ne pose guère de problème dans la mesure où cela donne un côté explosif aux situations et que ce n'est pas non plus exagéré. Pour une écoute plus musicale, cela gênera certains utilisateurs car les basses écrasent un peu le reste du spectre, les bas-médiums notamment. Soulignons cependant que ces graves sont nettes, précises et gardent une belle constance à fort volume.

Un creux s'observe sur les haut-médiums (4 kHz) ainsi que sur une partie des aigus (13 - 15 kHz). Rien de catastrophique, mais là encore les mélomanes seront un peu déçus d'autant que le Cloud II Wireless est un casque relativement onéreux. En revanche, rien à redire sur la distorsion - contenue - où la belle image stéréo. Celle-ci est autrement plus convaincante que le 7.1 virtual surround qui, une fois encore, ne nous enthousiasme guère. Il n'apporte pas de vrais progrès dans la localisation des adversaires et vous serez généralement plus à l'aise en simple stéréo.

Enfin, comme souvent, nous terminons par un commentaire sur la captation du microphone. Ce dernier est fixé au bout d'une tige détachable et flexible. On peut le mettre en sourdine - un voyant s'illumine alors - et il dispose d'une bonnette. Celle-ci vient compléter le filtrage des bruits environnants de sorte que vos interlocuteurs n'auront guère de parasites autour de votre voix. Une voix qui garde un côté très naturel, sans chuintement ou effet de saturation. Ce ne sera sans doute pas suffisant pour les streamers professionnels, mais pour du jeu entre amis, c'est excellent.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UN CASQUE GAMING CONFORTABLE ET DE QUALITE

Très variée, la gamme Cloud d'HyperX dispose de produits à la qualité parfois inégale. Il faudrait cependant être très exigeant pour ne pas être convaincu par le Cloud II Wireless. Certains utilisateurs lui reprocheront une dominante de basses que l'on regrette surtout en écoute musicale. On peut aussi critiquer l'échauffement sensible au niveau des oreilles, sur de longues sessions. Nous retiendrons surtout la précision du rendu audio avec une belle image stéréo, des basses joliment définies et des médiums / aigus que l'on distingue encore bien. Toujours côté jeu vidéo, nous apprécions aussi l'excellente captation micro et la réactivité de la connexion sans-fil alors que l'autonomie de plus de 30 heures est l'une des meilleures. Élégant et efficace, le Cloud II Wireless est une réussite.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Belles finitions, design efficace
  • Très confortable une fois bien positionné
  • Rendu audio réussi, sans distorsion / saturation
  • Captation micro convaincante
  • Sans-fil 2,4 GHz réactif, sans latence
  • Excellente autonomie, plus de 30 heures
 
  • Fonctionnement exclusivement sans-fil
  • Échauffement perceptible au niveau des oreilles
  • Dominante de grave relativement prononcée
  • Spatialisation du son peu convaincante
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 170 euros environ
  • Compatible : PC, PS4, Xbox One, Switch Poids : environ 309 grammes (avec câble)
  • Connexion : sans-fil, RF 2,4 GHz, dongle USB livré
  • Transducteurs : dynamiques, 53 mm avec aimants en néodyme
  • Forme des écouteurs : circum-aural
  • Spatialisation du son : 7.1 virtual surround
  • Réponse en fréquence : 15 Hz - 20 000 Hz
  • Microphone : oui, sur perche flexible et détachable
  • Réponse en fréquence du micro : 50 Hz - 6 800 Hz
  • Réduction de bruit : passive /li>
  • Où acheter ? : HyperX
   
         

Galerie photo - 3 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)