1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    FIFA : EA Sports met fin à sa collaboration avec Pierre Ménès (MAJ)

FIFA : EA Sports met fin à sa collaboration avec Pierre Ménès (MAJ)

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

C'est le sujet qui fait parler depuis le début de la semaine : le comportement ô combien pointé du doigt de Pierre Ménès ne concerne pas que Canal +. Le journaliste sportif a d'autres engagements avec une série de jeux de football


À voir aussi : FIFA Ultimate Team : Electronic Arts confirme l'existence de comptes internes compromis


[Mise à jour du jeudi 25 mars 2021 19h05  : Electronic Arts a confirmé que Pierre Ménès ne serait plus aux commentaires des jeux FIFA à partir de la prochaine édition :

Pour FIFA 21, l'éditeur conseille de mettre à jour les paramètres du jeu et sélectionner une autre langue. En parlant de langue, n'allez pas fourrer la vôtre dans la bouche de quelqu'un qui n'a rien demandé.]


L'avenir de Pierre Ménès aux commentaires de la série des FIFA, dans laquelle il officie depuis FIFA 17 aux côtés de son comparse Hervé Mathoux, est-il compromis ? Après la diffusion ce dimanche 21 mars sur Canal + d'un documentaire de Marie Portolano et Guillaume Priou "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste" dans lequel plusieurs journalistes sportives témoignent d'attitudes pour le moins déplacées, pour ne pas dire à vomir, de la part de confrères masculins dans les rédactions où elles ont travaillé, le consultant est pour ainsi dire dans l'oeil du cyclone.

Et la branche française d'Electronic Arts a fait part de ses préoccupations. Publiquement.

Le documentaire devait à l'origine inclure une intervention du journaliste de 57 ans, s'expliquant sur une agression sexuelle sur Portolano en 2016 : durant un Canal Football Club, hors caméras, il lui aurait soulevé la jupe et attrapé les fesses, avec le public et les autres intervenants de l'émission pour témoins. La séquence coupée au montage, une censure de la part de Canal + est évoquée.

Et d'autres extraits, filmés cette fois, ont resurgi. Sur les réseaux sociaux, où tourne le hashtag #PierreMenesOut, on a pu le (re)voir embrasser de force Isabelle Moreau et Francesca Antoniotti en direct, les deux victimes semblant plus choquées que complices. Son comportement a été retoqué par de nombreux internautes et des personnalités publiques. La polémique a atteint les hautes sphères de l'État. Invité dans Touche Pas à Mon Poste sur C8, chaîne du groupe Canal, il a reconnu qu'il n'avait peut-être pas volé les foudres qu'il s'attire mais, avançant l'argument du chambrage, qu'il le referait aujourd'hui.

Est-ce que ce genre de comportement, hautement condamnable, va sonner le glas de la collaboration entre l'éditeur et Pierre Ménès ? On se souvient qu'après des accusations de viol, pour lesquelles il n'avait finalement pas été poursuivi, le footballeur portugais Cristiano Ronaldo avait vite perdu son statut d'ambassadeur de la simulation footballistique.

La rédaction vous recommande

73 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (73)