1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Resident Evil : Le reboot cinématographique précise son titre et l'influence de Resident Evil 2

Resident Evil : Le reboot cinématographique précise son titre et l'influence de Resident Evil 2

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

En six films, Resident Evil a rapporté plus d'un milliard de dollars au box-office. Pas question d'abandonner le filon creusé par Paul W. Anderson. Le redémarrage arrive et il est temps d'en savoir un peu plus.


À voir aussi : Resident Evil Infinite Darkness : La série d'animation Netflix convoque les voix de Resident Evil 2


Le prochain film live action prenant place dans l'univers de la saga de Capcom s'intitulera Resident Evil : Welcome to Raccoon City. Son réalisateur, le très anglais Johannes Roberts s'est un peu exprimé sur IGN au sujet de ce nouveau départ pour la licence au cinéma.

Il confirme que le film est une origin story collégiale de Resident Evil qui part dans une toute autre direction que celle des films avec Milla Jovovich, avec moins d'action et plus d'horreur.

Inspiré par le travail de John Carpenter, dont il cite Assaut et Fog, il explique que la trame se déroulera sur une nuit à deux endroits différents : le manoir Spencer "effrayant à souhait", et le commissariat de Raccoon City, assiégé. Il faut selon lui s'attendre à un mix entre l'ambiance du remake de Resident Evil 2, poisseuse et pluvieuse, et celle du premier épisode, où l'on ignore ce qui nous attend au détour d'un couloir. Il ajout d'ailleurs s'être amusé avec certains angles de caméras fixes, pour revenir aux racines de la série.

Ce Resident Evil 2 paru en 2019 est lui aussi cité comme une grosse influence. Mieux : 

Le remake du deuxième jeu est certainement le point d'entrée du film. Lorsqu'il est sorti, nous parlions du film, de la manière dont nous voulions faire repartir la licence au cinéma. Il est arrivé et m'a juste époustouflé. À partir de ce moment-là, nous savions tous dans quelle direction aller, car il s'agit d'une expérience cinématique si intense, si sombre. Je savais que c'était le monde dans lequel je voulais évoluer, le modèle pour le film.

Voilà qui rassurera les fans qui craignaient de voir Kaya Scodelario (Claire Redfield), Robbie Amell (Chris Redfield), Tom Hopper (Albert Wesker), Hannah John-Kamen (Jill Valentine) et Avan Jogia (Leon S. Kennedy) dans une réécriture farfelue.

On rappelle que le mauvais résident va aussi avoir être de retour sur petits écrans, sur Netflix plus précisément, avec Resident Evil Infinite Darkness prévu pour cette année et une série là encore avec des acteurs de chair et d'os se déroulant 30 ans après l'apparition du Virus T.

Quant à Resident Evil Village, sa sortie est toujours calée pour le 7 mai prochain.

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)