1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Nintendo Switch : Le recours contre les problèmes de Joy-Con Drift prend une dimension européenne

Nintendo Switch : Le recours contre les problèmes de Joy-Con Drift prend une dimension européenne

Par Gianni Molinaro - publié le
Image

En dépit des promesses chuchotées par Nintendo de procéder à des remplacements et réparations pour les problèmes de glissement des sticks des manettes détachables de la Switch, le combat n'a pas cessé. Il prend même, sur notre continent, une nouvelle ampleur.


À voir aussi : Joy-Con Drift : Une action collective intentée au Québec contre Nintendo


On se souvient qu'en décembre dernier, Consumentenbond, l'association de défense des consommateurs néerlandais appelait de ses voeux une action collective. Souhait exaucé.

L'UFC-Que Choisir a annoncé ce mercredi 27 janvier 2021 avoir rallié le Bureau Européen des Unions de Consommateurs (BEUC), cela dans le but de lancer une alerte externe auprès de la Commission Européenne et des autorités nationales de protection de consommateurs. Il s'agit toujours de faire la lumière sur le Joy-Con Drift et de démontrer des "pratiques commerciales trompeuses, agressives et déloyales".

Plus de 25.000 témoignages

Ce dysfonctionnement qui voit le stick analogique d'un Joy-Con imprimer une direction sans que vous l'ayez touché semble toucher de plus en plus de joueurs. L'association française, qui a déposé plainte en septembre dernier, évoquait 9.100 déclarations de défectuosité rien que dans l'Hexagone. Ses équivalents belge, néerlandais, portugais, italien, norvégien, slovaque, slovène et grec ont fait monter la note des consommateurs européens mécontents à plus de 25.000 témoignages. 

L'action lancée devrait permettre d'enquêter encore plus en profondeur sur cette panne récurrente, avec toujours pour objectif de déboucher sur des décisions contraignantes à l'égard de Nintendo, en évitant les défaillances, en informant les consommateurs et en réparant gratuitement. L'UFC-Que Choisir rappelle que vous pouvez toujours faire part de votre expérience à cette adresse.

Outre-Atlantique, que ce soit aux État-Unis et plus récemment chez nos cousins québécois, l'affaire semble loin d'être réglée. En Angleterre, un joueur est parvenu à obtenir un remboursement. Il faudra vraiment, vraiment plus que les excuses de Shuntaro Furukawa, PDG de la firme de Kyoto, pour que tout ceci soit réglé. Le WD-40 pour dégripper, ça va bien deux minutes.

La rédaction vous recommande

3 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (3)