1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    The Good Life met le cap sur 2021 avec un éditeur so british

The Good Life met le cap sur 2021 avec un éditeur so british

Par Gianni Molinaro - publié le
×
vidéo : Announces the publisher of "The Good Life"!
vidéo : The Good Life | Publishing Announcement

Nous avions pu l'approcher l'an dernier lors du XO19, et le pensions bien parti pour être disponible durant l'été 2020. La saison est passée et tel un Macaulay Culkin tout jeunot, nous l'avons oublié. Mais The Good Life ne nous a pas attendus. Ouf.


À voir aussi : Annapurna Interactive parle des sorties de 12 Minutes, The Artful Escape et Last Stop


The Good Life est prévu pour l'été 2021 sur PS4, Xbox One, PC et Nintendo Switch. Cet jeu d'aventure au style très particulier, annoncé en 2017 et ayant validé sa deuxième campagne Kickstarter sur le fil, est un des projets en cours de Hidetaka "Swery" Suehiro, avec le studio White Owls.

C'est lui-même, accompagné de son fidèle singe en peluche Sharapova, qui s'offre une courte apparition juste avant la diffusion d'une nouvelle bande-annonce qui rappelle cette sortie probablement lointaine à cause d'un certain virus face auquel, nous l'espérons, vous faites ce qu'il faut. Le facétieux réalisateur japonais à l'origine du très culte Deadly Premonition explique que The Good Life a trouvé un éditeur : la société londonienne The Irregular Corporation (Murder by Numbers).

Mon plus grand plaisir serait que tu te calmes, gros blaireau

Et comme nous vous le disions, le trailer est nouveau, alors buvons-le jusqu'à la lie, en nous remémorant ce que The Good Life nous promet : une étonnante enquête dans la peau de la photographe newyorkaise Naomi Hayward.

Débarquée dans la cambrousse anglaise, elle va tenter de comprendre pourquoi la bourgade de Rainy Woods est considérée comme la plus heureuse au monde. Plusieurs secrets se feront jour, dont celui qui voit, les nuits de pleine lune, les habitants se transformer en chiens et chats. Il y aura aussi de mauvaises rencontres, comme un surpuissant blaireau, animal que Far Cry essaie depuis plusieurs années de nous vendre comme une créature de Satan. Et on finit par y croire.

La rédaction vous recommande