1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    PS5 : Processeur, ventilateur, coque, SSD... La console se met à nu en vidéo

PS5 : Processeur, ventilateur, coque, SSD... La console se met à nu en vidéo

Par Thomas Pillon - publié le
×

Comme bon nombre de joueurs, vous attendez sans doute avec une certaine impatience l'arrivée de la PlayStation 5, et ses promesses de lendemains qui chantent, en toute discrétion. Sony semble avoir entendu la communauté, et présente aujourd'hui un effeuillage en règle de sa console nouvelle génération.


À voir aussi : PODCAST 538 : Prise en main de la Xbox Series X, Star Wars et Crash font leur rentrée


C'est en compagnie du designer Yasuhiro Ōtori que la belle nous montre aujourd'hui ce qu'elle a dans le ventre. Avec ses 39 centimètres de hauteur, c'est peu dire que la console en impose, mais sa taille XL irait selon l'intéressé de pair avec des performances qui la justifierait parfaitement. 

Après avoir passé en revue les fentes apparentes (1 port USB-C, 3 ports USB-A, un port HDMI, un port RJ-45 et enfin une prise secteur), Ōtori nous fait la démonstration du changement de perspective, et fait basculer la PS5 sur un plan horizontal, pour mieux en retrier la coque, et nous dévoiler un ventilateur conséquent de 12 centimètres de diamètre (!), qui devraient mettre fin aux troubles des possesseurs de PS4 Pro. 

Un cache en plastique dévoile également une cache destinée à booster le stockage de la console via un format M.2 et une interface PCIe sur laquelle Sony semble ne pas vouloir s'attarder aujourd'hui, mais il y a fort à parier que l'on pourra y glisser un SSD supplémentaire. Au mépris de la garantie, le designer enlève ensuite autocollants et autre caches de plastique pour mieux désosser la console, et dévoiler le lecteur Blu-ray Ultra HD facturé 100 euros, équipé d'une isolation destinée à réduire les vibrations lors de la lecture de nos chers disques.

Un processeur très Zen

Le processeur AMD Zen 2 et ses huit coeurs ainsi que le processeur graphique AMD Radeon dévoilent ensuite leurs charmes, ce dernier pouvant atteindre selon les caractéristiques techniques de la console une vitesse de 2,23 GHz pour 10,3 Teraflops de fréquence. Notre démonstrateur rappelle pour ceux qui l'auraient oublié la présence de 8 cartes GDDR6 (qui date tout de même de 2018), avant de passer à la fameuse mémoire SSD et ses 825 Go de mémoire théorique (réduits à 664 Go après installation de l'OS aux dernières nouvelles), qui permet une lecture de 5,5 Go de données par seconde. 

Enfin, Ōtori extirpe l'imposant dissipateur de la console, qui devrait lui permettre de moins monter en température que les précédentes consoles de Sony, célèbres pour affoler le mercure. Il ne reste alors plus qu'à tout remonter, sans se tromper.

Rappelons que ce périlleux exercice doit être réalisé par un professionnel du cruciforme, et que la Playstation 5 sortira empaquetée le 19 novembre prochain chez nous.

Que pensez-vous de ce déballage en règle ? Êtes-vous rassurés par l'architecture de la console ? Faites-nous part de vos avis technophiles dans les commentaires ci-dessous.

La rédaction vous recommande

82 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (82)