1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    State of Play : Un WORLD PREMIERE pour Aeon Must Die, et un début de polémique

State of Play : Un WORLD PREMIERE pour Aeon Must Die, et un début de polémique

Par Gianni Molinaro - publié le
×

Drôle d'affaire qui a commencé à secouer un jeu montré par Focus Home Interactive durant le dernier State of Play. Des accusations ont été lancées à l'encontre du studio, dont les développeurs auraient tous pris la poudre d'escampette.


À voir aussi : State of Play : ANNO Mutationem se dévoile, mi-cyberpunk mi-pixel art


Vu pour la première fois il y a quelques années avant de continuer son développement dans l'ombre, Aeon Must Die est réapparu hier lors de l'émission PlayStation pour annoncer son arrivée sur PS4, Xbox One, PC et Nintendo Switch en 2021. Très stylisé, ce beat them up venu d'Estonie (magnifique pays dont son originaires les créateurs de Disco Elysium) et publié par les français de Focus a fait bonne impression. Mais a aussi rapidement créé un malaise.

La source de celui-ci se trouve sur Twitter, le journaliste Jason Schreier a été interpellé au sujet d'accusations assez sérieuses : 

Tous les développeurs d'Aeon Must die ont quitté le studio cette semaine à cause du crunch et de l'absence de salaire. Le trailer a été externalisé à des artistes sans contrats.

Le descriptif YouTube capturé, qui emmène aussi vers un lien Dropbox avec quelques documents à consulter, provient de cette vidéo et explique que la propriété intellectuelle aurait été volé à ses créateurs et que ceux-ci auraient quitté Limestone faute de paiement et à cause de mauvaises conditions de travail.

Cette dénonciation n'a toujours pas trouvé d'écho officiel du côté du studio présidé par Yaroslav Lyssenko ou de l'éditeur. Ceux-ci ne se sont pas encore exprimé. Tout ceci est-il vrai ? Y'aura-t-il des répercussions sur l'existence-même du projet ? Allez savoir.

[Source]

Galerie photo Aeon Must Die - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande