1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    A Total War Saga Troy : Nouvelles impressions enthousiastes après 3 heures de campagne

A Total War Saga Troy : Nouvelles impressions enthousiastes après 3 heures de campagne

Par Camille Allard - publié le
×

Nous avons eu l'occasion d'approcher une ultime fois avant sa sortie le prochain épisode de la série vingtenaire Total War, à savoir A Total War Saga : Troy. Cette fois nulle question de se contenter d'une simple bataille, nous avons pu jouer les quarante premiers tours d'une campagne.

Nous avons du faire un choix cornélien d'entrée de jeu puisque parmi les huit factions proposées nous avons pu en essayer deux : Ménélas de Sparte ou Pâris de Troie, soit les deux protagonistes qui ont déclenchés la Guerre de Troie. L'un par pure vengeance et honneur, et l'autre par excès d'amour. Pour commencer, nous avons donc opté pour Mélénas, époux légitime de la reine Hélène et frère d'Agamemnon, roi des rois de toute la Grèce et commandant suprême de l'armée achéenne.

L'Age des Héros

Chaque faction, et a fortiori chaque héros, possède ses propres avantages, inconvénients et spécificités. Sparte possède notamment l'atout Colonie Spartiate qui permet de coloniser immédiatement sans avoir besoin d'y laisser une garnison. D'un point de vue militaire pur, l'armée de Ménélas combine une lourde infanterie et de très bons frondeurs, ce qui n'est par exemple pas du tout le cas pour Pâris.

Un certain génie artistique

Dans cet épisode, tout est fait et étudié pour vous rappeler que vous êtes grec. On saluera notamment l'excellent personnage du conseiller qui apparaît en haut à droite de l'écran pour prendre le temps de vous expliquer point par point comment fonctionne un épisode de Total War ainsi que les nouveautés de l'épisode en question. Le jeu se découpe toujours en deux phases. Une phase de campagne au tour par tour dans laquelle on gère sa faction militairement, économiquement, politiquement et diplomatiquement. Et une phase de combat en temps réel dans laquelle on gère nos armées directement sur le champ de bataille. Profitons-en pour souligner l'avancée technique de cet épisode qui permet enfin d'assister à des affrontements dignes de ce nom avec notamment des champs de batailles plus beaux les uns que les autres. La carte de Campagne n'a aussi rien à envier puisqu'elle est tout simplement sublime.

"Je le vois trop : on ne gagne pas de reconnaissance à se battre avec l'ennemi obstinément, sans trêve : la part est la même pour qui reste chez lui et pour qui guerroie de toute son âme ; même estime attend le lâche et le brave ! " (Chant IX, Discours d'Achille.)

La carte fourmille de détails et c'est aussi beau esthétiquement qu'artistiquement. Le brouillard de guerre lointain est remplacé par des peintures grecques typiques de l'art des céramiques antiques mélangeant tons orangés et noirs. L'ambiance s'avère tout à fait exceptionnelle et Creative Assembly a réussi à saisir l'atmosphère méditerranéenne à la perfection. Ses bords de mers, ses eaux turquoises typique de la Mer Égée, ses montagnes... Tout simplement somptueux. Lors des accrochages, on retrouve ces ambiances et l'on saluera tout particulièrement la fin (enfin !) du popping des broussailles dès que l'on commence à zoomer. Ici les hautes herbes, fleurs et arbres sont visibles de haut car ce sont des éléments qui interagissent directement avec le gameplay. En effet, nous ne sommes pas à l'abri de voir sortir des hautes herbes des cohortes de frondeurs faire pleuvoir une pluie de pierres sur nos troupes.  

Un Panthéon s'offre à vous

Grèce Antique oblige, parmi les nouveautés on retrouve notamment la présence d'un Panthéon de Dieux dans lequel on peut discerner Héra, Zeus, Poséidon, Athéna, Apollon, Aphrodite et Arès. Vouer un culte à l'un d'eux apportera des bonus spécifiques. La religion se découpe en trois niveaux. Ainsi, si l'on décide de vouer un culte à Arès au niveau 1 cela apporte cela apporte 40% de moral supplémentaire aux combattants l'épée et à la hache. Mais au niveau 3 cela permet littéralement de pouvoir effrayer les troupes adverses avec n'importe quel héros. Les récits homériques sont truffés des champions et il est ainsi possible d'en recruter un bon nombre au sein de nos troupes. Ceux-ci font office de guerriers ultimes sur le champ de bataille et ils peuvent parfois à eux seuls retourner complètement une situation de combat. On y trouve les héros principaux comme en l'occurrence ici Mélénas qui est le chef de faction mais aussi des héros secondaires que l'on peut recruter selon les régions.

 Le jeu se découpe désormais en cinq ressources essentielles dont voici la liste :

  • L'or qui est la ressource la plus rare qui permet de construire des bâtiments spéciaux et de recruter des troupes spécifiques rares/puissantes
  • Le bronze qui est une ressource nécessaire pour équiper et soutenir les unités avancées 
  • La pierre qui est une ressource nécessaire pour construire des bâtiments avancées
  • Le bois qui est la ressource de base pour construire des bâtiments.
  • La nourriture qui est aussi une ressource de base et qui permet de former/soutenir les unités classiques.

L'évolution de notre royaume au-delà des guerres et des jeux diplomatiques se fait notamment par les décrets royaux qui font office d'arbre de technologie. Et évidemment pour vous aider à grandir le jeu vous propose fréquemment des missions à remplir qui se découpent en missions principales (détruire une faction ou tuer un héros par exemple) ou secondaires comme construire un bâtiment ou recruter un héros.

Nous n'avons évidemment pas pu voir les autres factions mais le jeu semble extrêmement complet et proposer de nombreuses possibilités en terme de gameplay. Suffisamment en tout cas pour ne pas s'ennuyer.

ON L'ATTEND... AVEC GRANDE IMPATIENCE !

Pour être parfaitement honnête cela faisait longtemps que nous n'avions pas attendu un épisode de Total War de la sorte. C'est une véritable ode à la fin de l'Age de Bronze. Un jeu qui fait preuve d'un génie créatif et artistique indiscutable et qui permet de se plonger dans les récits Homériques de la plus belle des manières. À moins d'une très mauvaise surprise à la sortie, on semble avoir affaire à un épisode épique, prévu sur PC le 13 août 2020

 

Galerie photo A Total War Saga : Troy - 8 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)