Ce pirate était inquiété pour avoir attaqué via DDoS le jeu de Blizzard et a donc été jugé coupable, écopant d'un an de prison aux États-Unis.

Agé de 38 ans, Calin Mateia, d'origine roumaine, avait littéralement inondé les serveurs européens de Blizzard afin d'empêcher ses rivaux de jouer à WoW, et ce entre les mois de février et septembre 2010, selon le département de la justice américain.

Mateia doit également payer la somme de 29.987 dollars à Blizzard afin de couvrir les frais relatifs à l'attaque DDoS. Pour cette affaire, l'homme a tout de même été extradé de Roumanie afin d'être jugé et condamné sur le sol américain.

Il a plaidé coupable pour tous les chefs d'accusation et passera donc une année à l'ombre, sans pouvoir jouer. À moins qu'il ne parvienne à hacker la prison et à s'échapper. Et à devenir maître du monde dans la foulée. Who knows ?