À voir aussi : Comment Ubisoft a viré Patrice Desilets (Assassin's Creed) en attendant le procès


C'est une information pour le moins étonnante puisque pour rappel, Vivendi avait finalement décidé de prendre un peu ses distances avec le monde du jeu vidéo en 2013, en se séparant d'Activision Blizzard (voir : Activision Blizzard redevient indépendant pour 6,2 milliards d'euros).

Quoi qu'il en soit, la multinationale a donc aujourd'hui fait l'acquisition de 6,6% du capital d'Ubisoft, mais aussi 6,2% de Gameloft, autre société de la famille Guillemot, dédiée aux jeux mobiles.

Plus concrètement, on parle de 7,36 millions d'actions Ubisoft (140,3 millions d'euros), et 5,24 millions d'actions Gameloft (19,7 millions d'euros), qui sont désormais la propriété de Vivendi pour un total avoisinant les 170 millions d'euros.

Reste maintenant à savoir dans quel but Vivendi s'est offert ce joli cadeau et surtout quel avenir est réservé à Ubisoft puisque Vincent Bolloré n'est pas réputé pour faire ce genre de move sans avoir une idée derrière la tête...