À voir aussi : Yoichi Wada (ex-Square Enix) critique l'attitude de Konami envers Hideo Kojima


C'est en effet aujourd'hui à 13h20, heure locale au Japon que la police a découvert le message indiquant qu'une bombe "avait été posée" dans l'un des centres sportifs de la société nippone.

Après des fouilles importantes, la police n'a, fort heureusement, retrouvé aucune bombe dans les 36 centres que compte le Konami Sports Club dans la ville de Tokyo.

Tous les clubs seront toutefois fermés demain par mesure de précaution. Cela est-il lié à l'affaire Kojima Gate ? Espérons que cela ne soit qu'une simple plaisanterie... de mauvais goût. Notre équipe du PlayStation Experience en a aussi été victime hier lors de son retour de San Francisco.