En effet, les analystes de IHS Markit révèlent que pas moins de 10 milliards de dollars ont été dépensés sur le hardware Xbox dans le monde en 2017, tandis que le hardware Nintendo a engrangé pas moins de 8 milliards de dollars, soit le double par rapport à 2016. (Sony étant à 20 milliards de dollars environ).

Selon IHS Markit, cette tendance devrait continuer pour la firme de Kyoto. Ces résultats étant à mettre au crédit des ventes de Switch bien entendu, mais également de SNES Mini et de 3DS.

Toujours selon l'analyste, les prédictions concernant les produits et les services de Nintendo, devraient rapporter 11 milliards de dollars en 2018, alors que Microsoft devrait conserver environ 9 milliards de dollars de ventes. Sans toutefois dépasser Sony, qui devrait conserver son leadership.

Ceci devrait encore profiter à Nintendo, dont la Switch est encore toute jeune et a beaucoup de jeux à venir pour l'alimenter. le marché devrait d'ailleurs progresser de 4% cette année, et grossir à 42 milliards de dollars (ventes hardware et services). Il était de 41 milliards en 2017.

Il était de 56 milliards en 2008 (Wii) et 35 milliards en 2016.

Bref, qui vivra verra. N'est-ce pas ?