De temps à autre, l'examen des divers brevets déposés ici et là par les quelques constructeurs de l'industrie permettent de nous donner quelques indices sur d'éventuelles annonces futures. Comme c'est désormais assez régulièrement le cas, le Switch de Nintendo est une nouvelle fois dans le viseur, alors qu'une "nouvelle" manette pourrait être dévoilée.

Le brevet des collages

La trouvaille du jour émane de la Commission fédérale des communications (FCC), qui vient de mettre en ligne un nouveau brevet, le "Nintendo Co Ltd Game controller HAC043". Un nom bien peu poétique, mais qui mérite tout de même un bref examen.

La référence HAC043 d'abord, fait logiquement suite à la HAC042, celle des répliques des manettes de la Super Nintendo qui permettent de renforcer l'immersion des jeux de l'iconique 16-bits proposés via l'abonnement Nintendo Switch Online. Les mordus de rétrogaming pourraient y voir l'arrivée d'une ou de nouvelles ludothèques au sein de l'abonnement, et pourquoi pas une nouvelle gamme de manettes pour fêter ça ? Après tout, il n'y a pas de petites économies...

D'ailleurs, l'auto-proclamé "gens du milieu" qui annonçait il y a peu l'arrivée des titres Game Boy et Game Boy Advance dans la formule n'a pas hésité à renchérir en prévoyant cette fois celle des jeux issus de la Nintendo 64. Bah tiens. Mais si manette Nintendo 64 il devait y avoir, où se situerait donc le joystick ? Ne vous inquiétez pas : Julo est sur le coup.

Ceci va trop loin.

S'il est pour l'heure une certitude, c'est que le périphérique concerne bel et bien la Switch, puisque la fréquence d'HAC 043 s'étale entre 2.402 et 2.48 Ghz, et présente donc exactement les mêmes caractéristiques que les Joy-Con disponibles depuis 2017.

Avec l'arrivée imminente de la Switch OLED, attendue aux côtés de Metroid Dread pour le 8 octobre prochain, il se pourrait que Nintendo prépare également l'arrivée d'une manette spéciale, pourquoi pas une Manette Pro qui tire pleinement partie de l'arrivée du Bluetooth avec la version 13.0.0 cette semaine ?

Il faudra évidemment raison garder : les brevets concernant les accessoires de la Switch, ce n'est pas ce qui manque. Quant à ceux qui espèrent encore le constructeur faire un sort à l'épineux Joy-Con Drift qui met les nerfs à rude épreuve, rappelons que le constructeur avait savamment botté en touche lors de la dernière évocation du sujet. Il faudra peut-être faire preuve de patience, puisque les documents de la FCC peuvent être tenus secrets jusqu'au mois de mars 2022...

Nous vous laisserons évidemment nous faire part de vos théories les plus (ou moins) crédibles dans les commentaires ci-dessous.