Alors qu'un bras de fer financier et sanitaire se joue encore entre les autorités japonaises et le Comité International Olympique quant à la pertinence d'organiser envers et contre tout les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, les plus fins observateurs de l'actualité sentaient bien que les jours du parc d'attraction étaient déjà comptés.

Thank you, come again

Et c'est donc sans grande surprise que la toute jeune antenne des Universal Studios Japan baisse aujourd'hui le pavillon comme le reste de la structure d'Osaka, et ce sans qu'un célèbre jingle ou que des feux d'artifices ne viennent apporter un peu de gaieté :

Aujourd'hui, Universal Studios Japan a décidé de fermer temporairement le parc en raison de l'état d'urgence proclamé par la préfecture d'Osaka, qui nous oblige à ne plus accueillir de visiteurs. La fermeture temporaire débutera à partir du 25 avril 2021, et durera jusqu'à ce que l'état d'urgence soit levé.

Nous nous excusons sincèrement d'avoir causé des désagréments à nos clients qui étaient impatients de nous rendre visite. Des instructions détaillées concernant les billets déjà achetés seront détaillées sur notre site officiel ce soir.

Après une première fermeture entre les mois de février et juin 2020, le personnel du parc à thème qui vient tout juste de fêter le vingtième anniversaire de son ouverture ne doit pas avoir le coeur en fête. Depuis le début du mois d'avril, le Super Nintendo World avait déjà dû se serrer la ceinture, et limiter le nombre d'entrées quotidiennes à un quart de ses capacités, soit 5000 consommateurs avertis.

Cette fermeture envoie évidemment un bien mauvais signe, alors que le parti libéral-démocrate au pouvoir répète désormais quasi-quotidiennement ses doutes sur la pertinence de maintenir envers et contre tout le coup d'envoi des Jeux Olympiques d'été, le 23 juillet prochain.

Pour tous les autres, il y a toujours Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. On fait avec ce qu'on a, hein.