À lire aussi : Square Enix : 2015 sera sous le signe de la diversité


En effet, c'est durant l'été 2013 que Square Enix avait pris la décision d'ouvrir Smileworks, et il semble que cela ne fonctionnait pas comme espéré. Square Enix a donc récemment pris la décision de fermer Smileworks alors qu'il employait encore 14 personnes (contre 23 lors de sa création).

Soyez cependant rassurés, le business mobile de Square Enix est encore loin d'être mort, et le studio a d'ores et déjà confirmé qu'il allait à l'avenir passer par des sous-traitants en Indonésie pour gérer ses projets... Probablement moins coûteux.