Il y a fort longtemps, nos semblables trompaient l'ennui grâce aux jeux du cirque, un loisir qui permettait à un public plus ou moins attentif de soutenir les plus méritants, et de voir rapidement disparaître les autres. Et si bien des jeux télévisés ont depuis lors adopté le concept, Sony fera peut-être bientôt de chaque joueur en ligne un maître du jeu potentiel? Ceci grâce à un brevet déposé en janvier 2020, et explicitement intitulé "Les spectateurs votent pour envoyer les joueurs sur le band dans un jeu vidéo".

Le groupe se porte bien

Le document disponible à cette adresse part d'un postulat assez simple, et peu contestable. Devant l'explosion du streaming dans le jeu vidéo, les développeurs entendent proposer plus d'options afin d'améliorer "l'expérience" et les interactions entre joueurs. Pour autant, Sony Interactive Entertainment n'entend pas se contenter de mettre en place un système de vote visant à éjecter les gêneurs et/ou trolls de la toile, que l'on sait nombreux, mais propose bon nombre de variations sur plusieurs critères.

Le premier exemple du brevet propose d'accorder un poids plus important aux joueurs identifiés comme "skillés", qui pourraient donc rapidement faire pencher la balance. Le skill en question peut dépendre de la progression en jeu matérialisée par des trophées (coucou Joni, tu sais qu'on t'aime, hein ?). Mais aussi les heures passées à streamer ou regarder le jeu en question, etc...

Nicky veut qu'on vote

Un fois le palier atteint, plusieurs méthodes sont encore envisagées pour frapper le joueur incriminé du sceau de l'infamie. Ce dernier pourra ou non contester la sanction, être éjecté du serveur ou voir ses commandes simplement désactivées. Histoire de ne pas entraîner tout le groupe dans sa chute.

Et si la perspective de recourir au suffrage universel pour dégager les gêneurs et/ou irrespectueux de service pourrait ravir certains, on découvre au fil de la lecture la possibilité de... payer pour obtenir le même résultat. Les joueurs pouvant se réunir pour atteindre la somme fixée par avance. Quelle vie. Encore plus fou, le brevet prévoit également un système d'enchères, et nous vous laisserons faire comme des grands le parallèle de votre choix avec cette information.

Que pensez-vous de cette nouvelle trouvaille de Sony Interactive Entertainment ? Quelle serait votre méthode favorite ? Faites-nous part de vos avis évidemment dictatoriaux dans les commentaires ci-dessous !