Le trailer nouveau de Returnal est arrivé. Voilà qui s'avère déjà très réjouissant, même si l'héroïne aux yeux vairons se voit un peu malmenée par les différentes bestioles qu'elle y affronte et que l'on grimacera volontiers. Mais en plus de cette vidéo confirmant que le Rogue-like de Housemarque ne devrait laisser personne terminer la campagne sans une égratignure du premier coup, il y a aussi des précisions sur quelques créatures que l'on croisera sur Atropos.

Selene, les années ont passé

Expliquant sur le PlayStation Blog que les ennemis se devaient d'être uniques et surnaturels, le directeur créatif Harry Krueger évoque d'abord un effet spécial pour les tentacules avant de livrer des noms pour ces gueules d'amour à admirer aussi dans notre galerie d'images.

Croisé dans les Ruines luxuriantes, le Mycomorphe sera un parasite se nourrissant des cadavres de Selene préférant les projectiles guidés à distance. Le Titanope, quant à lui, sera un bipède agressif avec un bras tentacule et l'autre se terminant par un fendoir en os, implacable au corps-à-corps. Hantant le Désert Pourpre, le Gorgolithe ressemble à un crabe qui envoie des boulettes et un rayon laser grâce à sa queue. Seul point faible ? La tête. Vous pourrez aussi compter sur des automates.

Il ne faudrait pas oublier les boss, comme Ixion, qui "dispose de nombreuses attaques à esquiver : celles qui inondent le terrain de centaines de projectiles lents à éviter, celles, rapides, qui réclament de bons réflexes d'esquive, les ondes de choc qui limitent les zones de jeu et vous obligent à rester sur le qui-vive, les rafales de missiles guidés qui rajoutent de l'intensité à ce combat, etc". Une chose est sûre, maîtriser la ruée, qui confère une protection aux temporaires, sera indispensable.

Returnal sera disponible sur PS5 le 30 avril prochain.