Un disque dur SSD super rapide, des Téraflops à ne plus savoir quoi en faire, du Ray Tracing, une manette avec technologie haptique... La PS5 devrait se présenter comme une plateforme de jeu solide technologiquement et dans la continuité de sa grande soeur, ce que confirment le nom et le logo dévoilé il y a quelques jours au CES 2020.

Dans une interview accordée à Business Insider Japan pendant le salon, où il confirme que la PS4 est loin d'être abandonnée et que le Japon ne devrait pas subir un lancement décalé pour la PS5, le PDG et de Sony Interactive Entertainment, Jim Ryan, laisse entendre que le meilleur reste à venir en termes d'annonces.

Selon lui, outre les évolutions côté processeurs et graphismes et les sensations procurées par sa manette, d'autres choses démontreront le caractère unique de la console :

Vous savez, il y a encore des éléments uniques à venir concernant la PlayStation 5, qui lui permettront de se distinguer des consoles précédentes. Les "plus grosses différences" doivent encore être annoncées.

C'est le moment de s'interroger sur les atouts que peut bien cacher dans ses manches la firme japonaise. Son look ? Ses options de rétrocompatibilité ou de partage de contenu ? On reste dans l'expectative, en espérant qu'il ne s'agisse pas de paroles en l'air simplement destinées à hyper le chaland. Parce que faire monter la sauce pour pas grand-chose, c'est pas cool. Qui vivra verra. Vu ?

La PS5 est attendue pour la fin de l'année 2020.