C'est en tout cas la raison invoquée par Justin Cooney de Sony Computer Entertainment America, auprès de nos confrères de Gamasutra.

En privant les Minis de mode multi-joueur en ligne et de contenu téléchargeable, Sony compte accélérer le processus d'homologation de ses titres (ou approval process). Les phases de tests Q&A (des tests qualitatifs visant à éradiquer les bugs de toutes sortes) se verraient ainsi réduites à une moyenne de 3 à 5 jours pour un Mini contre deux semaines pour un jeu PSP classique.

Si vous envisagez les choses du point de vue du contrôle qualité, vous devez réaliser plus de tests Q&A. réduirait à néant l'intérêt d'avoir un service entièrement dédié à ces plus petits contenus. Cela en renforcerait les limites.

Les Minis sont de petits jeux d'une taille maximale de 100MB disponibles uniquement en téléchargement via le PlayStation Store. Une quinzaine d'entre eux doit accompagner le lancement de la PSP Go, le 1er octobre prochain.