À lire aussi : Pornhub dévoile le classement du porno consoles en 2014


Palmer Luckey, le créateur de l'Oculus Rift et fondateur de la société Oculus VR, était hier l'un des participants d'un panel organisé dans le cadre de la première Silicon Valley Virtual Reality Conference. Et lorsqu'il a été questionné au sujet du positionnement d'Oculus VR vis-à-vis d'éventuels contenus à caractère pornographique (jeux, applications, etc.) proposés sur l'Oculus Rift, sa réponse était sans appel : 

Le rift est une plate-forme ouverte. Nous ne contrôlons pas les logiciels qui peuvent tourner dessus. Et c'est quelque chose d'important. 

Il est donc possible d'imaginer que les contenus destinés à un public adulte ne tarderont pas à arriver, et en masse, sur Oculus Rift. Pour rappel, la première version de l'Oculus Rift destinée au grand public devrait arriver pendant le premier trimestre de l'année prochaine.