À lire aussi : Wii U : Nintendo arrêterait très bientôt la production


Nintendo a fait, au début du mois de février dernier, la demande de dépôt du bruit des pièces entendu dans les jeux Mario auprès de l'organisme japonais en charge de la propriété intellectuelle. C'est ce que rapportent plusieurs sites japonais, dont la version nippone de Yahoo. 

Dans son dépôt, la firme explique que ce célèbre bruit est créé à l'aide de deux notes, un "si" et un "mi". Si le constructeur japonais a gain de cause, et qu'il obtient la propriété de ce bruitage, va-t-il réclamer des droits d'autres aux nombreuses oeuvres qui l'ont samplées ces dernières années ?

Ou peut-être que Nintendo a pris cette mesure pour empêcher que d'autres entités utilisent ce bruit à l'avenir. Si des affaires opposant Nintendo à d'autres marques fleurissent dans les mois à venir, il sera possible d'en déduire le choix fait par la maison de Mario.