En effet, nous apprenons aujourd'hui que Philips a lancé des poursuites en justice en Allemagne, mais aussi en France et en Angleterre. Et c'est donc en Grande-Bretagne que le géant nippon a aujourd'hui perdu un procès contre la société néerlandaise.

Comme pour le procès mené aux Etats-Unis, c'est la Wii qui est au centre des débats, puisque Philips accuse Nintendo d'enfreindre certains de ses brevets, concernant notamment la reconnaissance de mouvements.

Comme l'a souligné Philips, ce résultat en Angleterre pourrait aider à remporter d'autres victoires sur les autres territoires, mais il faudra patienter pour le savoir. Enfin, on termine en précisant qu'aucune information n'a été donnée en ce qui concerne la sanction reçue par Nintendo.