Si les joueurs japonais ne jurent à cette époque que par la Famicom, ses manettes soudées et son look bicolore iconique rouge et blanc, c'est par un étonnant relooking gris et rectangulaire que les occidentaux que nous sommes avons découvert la "NES". 36 ans après ce lancement forcément historique, une page se tourne, alors que le designer de cette fichue console à clapet tire sa révérence.

C'est carré, on veut nous stopper

Lance Barr, l'homme à qui l'on doit les looks singuliers de la NES et de la Super NES nord-américaine (l'hideux rectangle gris aux boutons violets auquel nous avons heureusement échappé) vient en effet d'annoncer son départ de Nintendo après 39 ans de bons et loyaux services.

Le diplômé de l'Université de Washington était en effet entré au service de la branche américaine du constructeur en 1982, et aura contribué à façonner l'identité visuelle de l'entreprise durant de nombreuses années, en signant notamment le relooking du NES Zapper (qui ne devait absolument pas ressembler à une arme à feu), le stick arcade de la 8-bits ou encore la très épurée New-Style Super NES, plus connue sous son nom japonais de Super Famicom Jr.

Désormais soucieux de s'attaquer à "d'autres projets", il dévoilait il y a quelques années les coulisses de la console aux angles saillants et son lecteur :

La conception de la NES s'est faite sur plusieurs mois, y compris lors d'un séjour au Japon, chez NCL. Elle a été conçue comme un système modulaire sans fil, pensé pour ressembler davantage à un système stéréo élégant qu'à un jouet électronique.

Après la première présentation publique aux États-Unis lors du Consumer Electronics Show, on m'a demandé de reconcevoir le boîtier en fonction de nouvelles exigences techniques. Pour réduire les coûts, la fonction sans fil a été supprimée, ainsi que certains des composants modulaires tels que le clavier et l'enregistreur de données. Mais le plus grand changement a été l'orientation et la taille du lecteur de cartouches.

Le nouveau connecteur devait permettre d'insérer le jeu avec une faible force, puis de le pousser vers le bas dans la position "contact". La forme et la taille de la NES ont alors évolué à partir ce moment-là.