À lire aussi : L'inspecteur Gadget revient sur Netflix : bande annonce


En effet, il faut savoir que le catalogue français de Netflix est tout simplement 5 fois moins important que celui disponible outre-Atlantique. Alors forcément, la pilule peut être difficile à avaler pour les 500 000 abonnés en France et c'est pourquoi certains ont décidé d'utiliser un VPN, afin de faire croire qu'ils résident sur le territoire US et pouvoir ainsi accéder à plus de 8 500 films et séries TV... 

Reed Hasting, le patron de Netflix, s'est récemment entretenu avec le site The Independent, et il y apporte sa vision des choses. D'après lui, les utilisateurs de VPN ne doivent pas être considérés comme des pirates, puisqu'il y a une volonté de payer pour avoir au contenu. Le problème, c'est de pouvoir proposer le même contenu pour tout le monde, et c'est justement ce que souhaiterait faire Netflix.

Avec un catalogue unique, plus de soucis de VPN, et tout le monde peut profiter en même temps de toutes les nouveautés. Mais vous savez comme moi que les droits de diffusion ne sont malheureusement pas compatibles avec la vision d'un marché unique.

La bonne nouvelle, c'est que Netflix souhaite un catalogue unique, et quand on sait que la commission européenne a récemment affirmé vouloir mettre fin au "blocage géographique", on se dit que peut-être, dans quelques mois années, nous pourrons avoir accès à un Netflix bien plus fourni.