Avec plusieurs centaines de cartes d’ores et déjà disponibles, autant vous dire que les tactiques sont nombreuses et la méta particulièrement volatile. Marvel Snap continuera d'ailleurs à ajouter des cartes au fil de ses prochaines mises à jour. Mais pour l'heure, dans les colonnes d’IGN, Ben Brode le créateur du jeu (et ancien développeur de Hearthstone) a partagé quelques astuces et ses decks favoris du moment pour gagner et grimper rapidement dans le classement.

Le deck « Omega Red », pour tendre une embuscade ou imposer sa domination

Marvel Snap Deck
Par IGN

Composition : Ant-Man, Uatu, Ebony Man, Invisible Woman, Armor, Mister Fantastic, Punisher, Namor, Omega Red, Iron Man, Spectrum, Onslaught.

Comment le jouer ?

Avec ce premier deck, Ben Brode explique que toute la stratégie repose sur un combo de 3 ou 4 cartes. La principale force de ce deck repose donc sur Iron Man, Onslaught et évidemment Omega Red. En combinant la puissance de ce trio de cartes sur les 3 derniers tours, vous pouvez rapidement prendre le monopole de la partie en assurant une lourde force de frappe sur un emplacement cible, puis disperser des points de puissance sur les autres emplacements grâce à Omega Red. Ce dernier permet en effet de donner 4 points de puissance aux emplacements sur lesquels il ne se trouve pas si sa propre zone arrive à atteindre un score de 10 ou plus. En prime, il est possible de tendre une embuscade avec Invisible Woman en utilisant sa capacité qui permet aux autres cartes du même emplacement de ne pas être révélées.

Avec ce combo, vous avez une énorme quantité de puissance dans un endroit ciblé parce qu'Omega Red a 5 de puissance, Iron Man le double, puis Onslaught double à nouveau ce double effet. Il est presque impossible de perdre cet emplacement. Mais en prime, Onslaught double la compétence « Continu » d'Omega Red. Ce qui fait donc 8 de puissance pour les autres emplacements. Et avec Invisible Woman, votre adversaire ne le voit pas du tout venir. Il existe d’ailleurs plein de combos amusants avec Invisible Woman.

Le deck « Butthead », celui qu'on ne traduira pas

Par IGN

Composition: The Hood, Korg, Nova, Black Widow, Hazmat, Carnage, Viper, Green Goblin, Debrii, Polaris, Spider-Woman, Dr Octopus.

Comment le jouer ?

Avec ce deck Ben Brode vise à rendre fou son adversaire en jouant des cartes conçues pour entraver le terrain de jeu ennemi et baisser les statistiques de ses cartes.
Ici, l’objectif est donc très simple, jouer des cartes comme Debrii et Korg pour envoyer des pierres dans la main adverse et l’empêcher de piocher avec Black Widow. Vous pouvez également bouger les cartes de votre concurrent avec Octopus et Polaris. Une technique consiste aussi à envoyer Green Goblin et The Hood dans le camp adverse pour lui faire perdre des points de puissance facilement et en grande quantité. Et dans le cas où ça tournerait mal, vous pouvez nettoyer rapidement votre propre terrain à l’aide de Carnage en le couplant à Nova pour gagner de la puissance sur toutes vos cartes. Un deck particulièrement fourbe qui porte bien son nom.

Ce Deck, c'est beaucoup de cartes vraiment, vraiment méchantes. Je joue The Hood en combo avec Viper pour envoyer la carte chez l'adversaire. Je joue aussi Débrii pour remplir le plateau de cailloux. Green Goblin, Doctor Octopus et Polaris, sont également là pour isoler des emplacements facilement. Et puis il y a tout un tas de cartes comme Spider-Woman, Hazmat et Black Widow pour compléter votre plateau et enlever de la puissance aux cartes adverses. Et dans le cas où il n'est pas possible de jouer Viper sur The Hood, ou s'il y a trop de rochers de mon côté à cause des pierres, je joue Carnage pour faire le grand ménage.

Le deck « Beast », pour rendre fou son adversaire

Marvel Snap Deck 3
Par IGN

Composition : The Hood, Elektra, Agent 13, Iceman, Korg, Black Widow, Collector, Beast, Falcon, Ironheart, Nakia, Debrii.

Comment le jouer ?

En jouant ce Deck, Brode avoue qu'il expérimente des stratégies qui pourraient graviter autour de Beast et Falcon. Ces deux personnages permettent en effet de renvoyer l’une de vos cartes dans votre main en ajustant son coût pour facilement la rejouer. Le combo parfait pour doubler, voir tripler leur effet. En combinant Beast et Falcon à des cartes comme Nakia ou encore Ironheart, vous pouvez alors facilement faire gagner des points de puissance à une bonne partie de votre plateau. De même que jouer en chaîne Debrii, Korg, Iceman et Black Widow vous permettra de contrôler le jeu adverse. Collector et Agent 13 quant à eux profiteront de tous ces mouvements de cartes pour gagner naturellement en puissance grâce à leur compétence passive. Idéal pour rendre fou votre adversaire. Un deck tout à fait modulable qui pourrait accueillir un tas de cartes similaires comme Scorpion ou d'autres de type « Révelée ».

J'essayais de faire un deck Beast and Falcon, donc le deck est composé de beaucoup de cartes bon marché. La carte la plus chère du jeu coûte 3 d'énergies. Le principe c'est que Beast renvoie vos autres cartes dans votre main et elles coûtent une énergie de moins. Vous pouvez donc créer des cartes gratuites de cette façon. Ensuite, Falcon fait la même chose et vous pouvez donc les jouer plusieurs fois. Je joue sur Korg, Elektra, The Hood... Et The Collector, parce qu'il profite de tout ces mouvements de cartes. Black Widow est vraiment, vraiment amusante à jouer plusieurs fois, car vous pouvez empêcher votre adversaire de piocher à chaque fois que Black Widow arrive sur le terrain.

Maintenant, il n'y a plus qu'à essayer !