Le Xbox Game Pass est là, il est partout. Sur vos consoles, vos télé, vos téléphones et bientôt votre casque VR. Et le service phare de Microsoft aurait aussi pu venir s’installer chez ses grandes rivales : la PS5 et la PS4.

Le Xbox Game Pass sur PS5 ? Ça aurait pu

La guerre publique entre Sony et Microsoft permet de glaner quelques informations intéressantes. Depuis plusieurs mois, les deux mastodontes du marché y vont chacun de leur argument pour défendre leur point de vue sur le rachat d’Activision-Blizzard et la potentielle exclusivité Call of Duty sur Xbox. Récemment, le régulateur britannique a partagé ses inquiétudes quant au Xbox Game Pass, qui pourrait être anticoncurrentiel selon elle. Microsoft s’est défendu ouvertement sur ce point et aurait même fait du pied à son concurrent.

La marque verte suggère en effet que Sony aurait été contacté afin de proposer le Xbox Game Pass sur PS5 et PS4. Chose que Sony aurait « choisi de bloquer pour protéger ses revenus venant des ventes de jeux nouvellement sortis, plutôt que d’offrir aux joueurs de choix d’y accéder via son abonnement, le PS Plus. » A plusieurs reprises, PlayStation s'est fermement opposé à l'idée de sortir ses propres exclusivités sur le PS Plus Extra dès leur lancement. La firme de Redmond explique que si l’éditeur japonais autorisait son service sur les consoles PlayStation, les joueurs de ces plateformes auraient accès à Call of Duty, même dans le cas d’une exclusivité. 

Un argument qui peut évidemment prêter à sourire, les deux parties ne manquant pas d’imagination pour tenter de convaincre les autorités compétentes. Ces dernières semblent d’ailleurs divisées sur le sujet. Le Brésil prend ouvertement parti pour Microsoft rappelant que son rôle est de défendre l’intérêt des consommateurs et pas ceux des concurrents, tandis que l’Angleterre se soucie de l'impact du rachat d’Activision-Blizzard sur PlayStation.