À voir aussi : Wii U : La fin de la production évoquée par Nintendo


Désormais disponible en ligne, le résumé de la session de questions/réponses entre Kimishima et les actionnaires de la firme de Kyoto a révélé certaines informations importantes concernant sa mise en place et le bien qu'elle devrait faire à la compagnie.

Dans les craintes évoquées, celle de la vente à perte, comme ce fut le cas avec la Wii U :

Concernant le coût, nous ne songeons pas à lancer ce hardware à perte. Lorsque la Wii U a été commercialisée, le yen était très fort. Je pense que cette situation ne se reproduira pas. Vendre à perte ne serait pas judicieux, et nous gardons ceci à l'esprit dans le développement de la NX.

Autre sujet de préoccupation : les jeux de lancement. Si l'on sait que Zelda Wii U arrivera sur NX en même temps, le reste est encore assez flou. Là aussi, il est question de rassurer.

L'une des raisons pour lesquelles nous avons choisi cette fenêtre est que nous disposerons alors d'un catalogue de jeux prêt à temps pour le lancement du hardware. Pas seulement au lancement, nous devons aussi sortir des titres après celui-ci de manière continue. Nous prévoyons d'en faire une plateforme que les joueurs pourront apprécier pendant longtemps.

Ce qui malheureusement pourrait ne plus être le cas de la Wii U dont l'arrêt de la production a été discuté. Son faible volume de ventes devrait être compensé par celles de la NX, selon les prévisions de Kimishima.

Mais concernant le line-up pourra-t-on envisager ne serait-ce qu'une partie de ce que la rédac' avait imaginé en cas de sortie fin 2016 ?