À voir aussi : Nintendo NX : Le logo pour la première fois dans un trailer de jeu


Oui, nous avions déjà publié cette news il y a quelques mois, mais vu que la pression autour de la NX monte d'un cran... elle nous fait toujours autant rire, et vous étiez peut être passés à côté :)

C'est dans l'illustre série Les Filles d'à côté , diffusée entre 1993 et 1995 sur TF1 et qui aura fait connaitre l'inénarrable Gérard Vivès, que l'incroyable s'est produit. L'épisode 153 intitulé "Entre copains" abrite une scène qui, aujourd'hui, vous ferait penser que le créateur Jean-Luc Azoulay est un génie mental avec des dons de voyance cosmiques phénoménaux...

Vincent (Vincent Latorre), le fils de Claire (Christiane Jean) discute avec un de ses voisins, Charly (Charly Chemouny), désireux de s'incruster dans l'appartement des fameuses filles d'à côté pour se faire remarquer. La discussion tourne autour du jeu vidéo. Et Vincent de conseiller une console au nom qui, à l'époque, ne signifiait rien.

Elle s'appelle "NX" et lorsque l'on a un budget de 10.000 francs (soit quelque chose comme 1500 euros). Et voilà le topo :  16 bits multiprocesseur, son stéréo, 65000 couleurs affichables qui accueille des cartouches de 300 Mo coûtant environ 1500 francs.

La référence, étant donné les tarifs évoqués sur fonds de rires préenregistrés, irait plutôt à la Neo Geo, Rolls des consoles des années 90. Mais tout de même, avoir trouvé ce nom à l'époque...

Un coup des Illuminati ?