À lire aussi : Les nouveaux plans de Nintendo pour le jeu mobile, Furukawa vise le milliard de dollars


La semaine dernière, le président de Nintendo a commenté les résultats de l'année fiscale en cours. Le joli succès de la Switch aurait pu faire chuter drastiquement les ventes de 3DS, mais il semble que la firme de Kyoto ne s'en inquiète pas.

D'après Mr Kimishima, les ventes de 3DS ont été conformes aux attentes et cela devrait continuer cette année. Il n'y a donc pas à s'inquiéter, aussi bien pour la production de contenu, que pour la fabrication des consoles.

Les consommateurs ont acheté les consoles Nintendo 3DS dans les quantités prévues sur la dernière année fiscale. Elle a un large choix de logiciels et un placement prix qui la rend accessible, en particulier pour les parents qui souhaitent l'acheter pour leurs enfants. Nous nous attendons à ce que la demande se poursuivre durant cette année fiscale également, nous allons donc continuer à vendre le produit.

Nintendo serait en effet bien mal avisé de cesser de proposer une machine qui continue de se vendre. Cela fait tout de même 7 ans que la 3DS est sortie et elle s'est déjà écoulée à près de 72 millions d'exemplaires toutes versions confondues.

Pour reprendre un slogan célèbre de la marque ; vous jouez où avec la vôtre ?