À lire aussi : Hearthstone et Heroes of the Storm ont ouvert les yeux de Blizzard


Plus exactement, les joueurs sont de plus en plus nombreux à utiliser des "bots" permettant de faire progresser un compte sans avoir à jouer. L'outil peut être utile notamment pour empocher les 100 pièces d'or accessibles chaque jour, mais aussi les portraits dorés liés aux classes jouables, que l'on obtient au bout de 500 victoires en partie classée.

Bref, comme d'habitude, Blizzard prend la chose très au sérieux et ne compte pas laisser faire les tricheurs. C'est pourquoi le studio annonce avoir banni plusieurs centaines de comptes en Chine et n'hésite d'ailleurs pas à nous donner la liste.

On peut se dire que s'il sévit du côté asiatique, il risque d'en être de même pour l'Europe et les Etats-Unis.