À lire aussi : Google veut proposer du WiFi gratuit pour tout le monde


L'expérience a été menée par le site Wired, qui s'est donc prêté au jeu de Charlie Miller (Security Enginneer chez Twitter) et Chris Valasek (Director of Vehicle Safety Research chez IOActive), qui nous montrent comment ils peuvent prendre, en partie, ou totalement, le contrôle d'un véhicule.

Ainsi, alors qu'il est sur l'autoroute dans sa bagnole, le cobaye va tout simplement perdre le contrôle du véhicule, qui se fait hacker par les deux génies de l'informatique, alors qu'ils sont bien loin, chez eux.... Si au début tout est sympathique avec uniquement un réglage du volume de la radio au maximum ou bien encore la mise en marche des balais essuie glace, on comprend très vite jusqu'où ça peut aller lorsque les compères décident de faire rouler la voiture au pas sur l'autoroute, en bloquant l'accélérateur.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas de la science fiction, et les risques sont donc bien réels. Bien évidemment, le but n'est pas de blâmer les constructeurs, mais juste de faire comprendre qu'il est extrêmement dangereux de ne pas prendre tout ça au sérieux.

D'ailleurs, ils ont d'ores et déjà travaillé avec Chrysler pour mettre ne place des correctifs que l'utilisateur peut appliquer via une clef USB.