À lire aussi : 25 ans de la Game Boy : 10 raisons qui en font un monument du jeu vidéo


Dans leur série Battle Damage pour Wired (dans laquelle la solidité d'un iPad a été évaluée au parpaing) Erik Beck et Justin Johnson s'acharnent cette fois sur la Game Boy.

Comme toujours, le test "pour la science" se déroule en trois actes. L'objet est d'abord lâché d'une hauteur normale. Puis d'une altitude bien plus importante. Le meilleur pour la fin, c'est Mike Foster, bodybuilder au corps trop bien huilé, qui se charge du sort de la console... à coups de masse.

Comment s'en sort le petit boitier de plastique dans trois cas ? Est-ce que le matos était plus résistant dans les années 80 ? Je vous laisse le découvrir. Sachez juste que mon petit coeur s'est serré, sur la fin.