Lancé en 2017, Fortnite a su rapidement trouver son public. Et décollé jusqu'à crever la couche d'ozone dès lors que le mode Battle Royale y a été intégré. On imaginait que vu sa fréquentation, il avait généré énormément d'argent. Nous étions peut-être loin de la réalité.

Je danse le milliard

Parmi les documents internes d'Epic Games présentés à la cour durant le procès contre Apple qui a démarré ce 3 mai, un fichier de janvier 2020 qui nous apprend que, tenez-vous bien, Fortnite a généré 5,477 milliards de dollars en 2018 et 3,709 milliards de dollars en 2019. Sur deux ans, il a rapporté 9,186 milliards de dollars, la compagnie ayant fait un chiffre d'affaires de 9,489 milliards de dollars sur cette période, 303 millions de dollars viennent des autres activités. Le TPS en ligne représente 96,81% des revenus.

Forcément, après avoir appris ça, on imagine que le fait que l'Epic Games Store ne rapporte "que" 235 millions de dollars en 2018-2019, soit loin d'être rentable et ait coûté 11 millions de dollars en 9 mois pour le programme des jeux gratuits, ça n'a pas été mal vécu.