Final Fantasy 16 a assuré le spectacle au State of Play de juin 2022. Le trailer du nouvel opus de la célèbre saga s’est fait désirer pendant un an, mais l’attente en valait très clairement le coup. Maintenant que le titre s’est rappelé au bon souvenir du grand public, les développeurs peuvent parler plus ouvertement du jeu. Voici toutes les dernières informations de l’interview de Naoki Yoshida, producteur de FF16.

Final Fantasy 16 sera « un ascenseur émotionnel »

L’été 2023 peut paraître bien long. Final Fantasy 16 a bien été repoussé à l’année prochaine, mais Square Enix ne compte pas laisser les joueurs sans aucune nouvelle info sur le jeu entre temps. L’éditeur japonais a en effet publié une interview avec Yoshi-P, qui détaille un peu plus sa vision sur FF 16. La tête pensante du projet a réitéré ses propos : Final Fantasy 16 sera un ascenseur émotionnel grâce à une histoire intense. 

L’idée c’est de donner le sentiment aux joueurs de jouer à un film épique de leur offrir une expérience à couper le souffle grâce à une combinaison d’une histoire captivante, des cinématiques dramatiques et de combats en temps réel. Cela inclut des affrontements gargantuesques de Primordiaux (ndlr : invocations), le tout connecté de façon fluide

Un gameplay orienté action et un système de soutien

En parlant de combats, le producteur a conscience de ne pas satisfaire une frange de joueurs en optant pour une approche ouvertement orientée action. « C’est impossible de plaire à tout le monde », confie t-il avant d’ajouter que Final Fantasy 16 s’ouvrira également à un public plus jeune qui n’a sans doute jamais joué à un seul jeu de la franchise auparavant. Ce n’est cependant la seule raison qui l’a poussé à opter pour un système de combat orienté action. Yoshi-P et son équipe souhaitent en effet « repousser les limites de ce que peut-être un jeu Final Fantasy et d’élargir les possibilités » pour les développeurs qui prendront la suite pour Final Fantasy 17. Par ailleurs, les équipes en charge des combats de Kingdom Hearts ont épaulé les développeurs du jeu, notamment sur les affrontements contre les boss.

Avec FF 16, l’idée est donc d’attirer un maximum de personnes en proposant une histoire dans un monde de fantasy classiques qui rappelle les premiers jeux de la saga, mais cette fois combinée avec un gameplay effréné orienté action et en temps-réel. Les réfractaires à cette approche ou ceux qui ont tout simplement du mal avec ce type de mécaniques ne seront pas mis sur la touche pour autant. FF16 proposera en effet un système de soutien pour celles et ceux « qui ne sont pas forcément à l’aise avec les jeux d’action. Donc si ce n’est pas votre truc, j’espère que vous l’essaierez quand même ».

Final Fantasy 16

Un point sur les invocations et des nouvelles au Tokyo Game Show ?

Les deux bandes-annonces étaient explicites : les invocations auront une place importante dans l’histoire de Final Fantasy 16. Le producteur va même jusqu’à comparer les Primordiaux du jeu aux armes de destruction massive du monde réel. Chaque nation en a un, au sein d’un hôte humain, et celui qui hérite de ces pouvoirs gouverne ». Ces élus pourront donc se transformer en créatures géantes avec pour optique « d’offrir une expérience unique où vous contrôlez ces énormes invocations et les utilisez pour les faire se battre entre elles ».

Pour en apprendre davantage et voir un nouveau trailer de FF16 il ne faudra pas patienter aussi longtemps que précédemment. Naoki Yoshida confirme que de nouveaux détails sur le monde et l’histoire du jeu seront disponibles cet automne, très certainement au Tokyo Game Show de 2022.