À lire aussi : Crytek : Ryse II annulé et salaires non-versés 


Voici ce que déclare Crytek :

En interne, nous avons reconnu que la circulation d'information au sein du studio n'a pas été aussi bonne pour nos employés que ce qu'elle aurait dû être Comme l'industrie du jeu vidéo dans son ensemble, Crytek était dans une phase de transition.

Notre évolution de studio de développement à éditeur en ligne nous a obligé à réorienter nos stratégies.  Ces défis vont de paire avec une hausse du capital que nous avons sécurisée.

Le studio tient à mettre un terme à toute les spéculations concernant son éventuelle fermeture, et veut rester dans le domaine qu'il connaît le mieux : les jeux.

Mais alors qu'en est-il d ces fameux salaires non versés ? Selon nos confrères de Kotaku, l'équipe de Homefront de Crytek UK a été payée cette semaine. Reste donc maintenant à savoir comment cela se profilera dans les semaines et mois à venir, et si malheureusement des licenciements seront tout de même à prévoir...