L'Evolution Championship Series, ou EVO, fait partie des compétitions incontournables du jeu vidéo. L'un de ses organisateurs, Joey Cuellar, connu sous le pseudonyme de Mr Wizard, a été ce jeudi 2 juillet accusé par un compétiteur, Mikey, de harcèlement sexuel et de pédophilie.

Dans son Twitlonger intitulé "mon histoire dans la communauté du jeu de combat", il explique avoir fréquenté Cuellar et un groupe de personnes présenté comme un club de vieux garçons - volontiers vulgaire et misogyne - lorsqu'il était adolescent et passait beaucoup de temps dans une salle d'arcade de Southern Hills Golfland, en Californie.

Selon lui, Cuellar avait pour habitude de demander aux plus jeunes garçons de faire des choses stupides, en échange de nourriture et de pièces pour les machines. Cela impliquait de retirer ses habits, de sauter en sous-vêtements dans des piscines et y rester un certain temps, ou encore de montrer son pénis en érection.

La réaction de l'EVO, dont Mr Wizard n'est autre que le président, a été des plus rapides sur Twitter.

Nous sommes au courant d'accusations qui ont été portées à l'encontre de Joey Cuellar. L'attitude décrite par ces accusation va à l'encontre de la mission de l'EVO, qui se consacre à préserver un environnement sûr et accueillant pour tous les joueurs et spectateurs. Nous prenons cette responsabilité sérieusement. Joey a été placé en congé administratif le temps de l'enquête, menée en externe.