À lire aussi : Xbox One, Microsoft envisagerait de racheter Electronic Arts... et d'autres studios


Souvenez-vous, c'était il y a quelques années. On se disait, "c'est un jeu EA, il va donc faire un carton". C'est du EA Sports, cela va sûrement faire référence. Mais au fil de ces dernières années, EA s'est hissé haut dans un palmarès peu enviable ; celui ces entreprises les plus détestées des USA.

C'est le site USA Today qui révèle ce classement qui compte 25 lauréats. Electronic Arts y est classé cinquième grâce à ses manoeuvres des dernières années pour maximiser le profit en sacrifiant l'originalité et l'innovation. L'entreprise américaine a en effet la réputation de racheter des studios prometteurs et novateurs, pour les déchirer et formater les produits afin de n'en faire que des paquets de lessive.

Il y a beaucoup d'exemples où EA rachète des studios plus petits ou des licences spécifiques, pour ensuite retirer au jeu son originalité ou démolir le studio.

Peut-on lire sur le site de USA Today. Dans la liste des studios donnés en exemple, on peut citer Origin, Westwood, Criterion, Bullfrog ou Maxis. La cerise sur la gâteau la plus récente, c'est évidemment le scandale de politique de DLC pour le dernier Battlefront. Non contents d'écorner sérieusement les ventes, ces événements ont terminé de ternir une réputation déjà en berne.

Pensez-vous que la réputation a une si grande importance pour la santé d'un éditeur comme EA ? Influe-t-elle sur votre décision d'achat ? Partagez vos avis dans les commentaires.