Une saga avec des dragons et des chevaliers, ça ne mérite pas de s'arrêter. Ce n'est pas Camille qui me contredirait. Alors Dragon Age, il ne faudrait même pas y penser. Néanmoins, toute histoire a une fin et celle de la saga débutée en 2009 est peut-être déjà envisagée, alors que l'on se doute que le troisième volet est en chantier.

Mike Laidlaw, directeur créatif de la licence, s'est vu demandé sur Twitter si la société avait déjà une idée en tête d'un dénouement pour celle-ci dès le développement du premier épisode. Visiblement, ce n'est pas le cas :

Il n'y a pas de fin prévue pour Dragon Age. Le plan, qui peut encore évoluer, s'étend sur 2 jeux supplémentaires.

Ouf diront les plus craintifs. Reste à voir, tout de même, si le futur sera plus rose que pour Mass Effect.