Co-fondateur et président de Blizzard North de 1993 à 2003, David Brevik a confirmé sur Twitter qu'une deuxième extension de Diablo II avait existé. Ou presque.

Oui, en quelque sorte ... On l'a designé, jamais produit. J'avais un document de conception de plusieurs pages sur de nouvelles classes, de nouveaux lieux, de nouveaux mécanismes et des concepts d'histoire. Cela n'a pas été plus loin.

S'il préfère éviter de trop en dire ou même de confirmer qu'il possède une copie des documents dont il parle, la prescription d'une telle information ne remet pas en cause le fait que Blizzard détient toujours les droits, il n'hésite pas à contextualiser les raisons de l'avortement du projet qui aurait pu prendre la suite de Lord of Destruction.

J'ai travaillé dessus 6/12 mois avant mon départ. C'est l'une des raisons pour lesquelles il n'a jamais été fait. Cela s'est passé avant la sortie du patch 1.10 (en termes de chronologie). Nous travaillions également sur notre version de Diablo 3 à l'époque, plus un autre projet non-annoncé.

Brevik précise néanmoins que ce sur quoi il travaillait aurait été très différent de Diablo, de par une approche MMO (pour le nombre important de joueurs pouvant participer) et des idées qui ont inspiré un autre de ses projets, Marvel Heroes.

Quant à savoir s'il pense que la structure de Diablo IV se rapproche de cette extension qui n'a jamais vu le jour, il préfère botter en touche. De toute manière, nous aurons probablement l'occasion de le constater cette année. Si elle ne semble pas prévue pour 2021, la quatrième expédition pour annihiler le Seigneur de la Terreur devrait quand même se montrer durant la BlizzConline qui ouvrira ses portes virtuelles ce vendredi 19 février. Avec une remasterisation de Diablo II ?